SRIMAD BHAGAVATAM - CHANT 8 CHAPITRE 16 VERSET 55

daksinam gurave dadyad
rtvigbhyas ca yatharhatah
annadyenasva-pakams ca
prinayet samupagatan

TRADUCTION

On doit satisfaire le maître spirituel et les prêtres assistants en leur offrant des vêtements, des ornements, des vaches et aussi des dons en espèces. Puis, en distribuant le prasada, on donnera satisfaction à tous ceux qui sont assemblés, y compris les plus bas d'entre les hommes, les candalas [mangeurs de chiens].


TENEUR ET PORTEE

Selon le système védique, le prasada est distribué à tous sans distinction. Comme le recommande ce verset, tout homme, qu'il s'agisse d'un brahmana, d'un sudra, d'un vaisya, d'un ksatriya ou même du plus bas d'entre tous, d'un candala, sera bienvenu pour recevoir du presada. Toutefois, quand les candalas, la classe la plus basse ou la plus pauvre, honorent le prasada, cela ne signifie pas qu'ils deviennent Narayana ou Visnu. Narayana Se tient dans le coeur de chacun, mais cela n'implique pas qu'Il soit un candala ou un miséreux. La philosophie mayavada selon laquelle on considère tout miséreux comme Narayana représente la branche la plus athée et la plus envieuse de la culture védique. On devrait permettre à tous d'honorer le prasada, mais cela ne signifie pas que chacun puisse devenir Narayana.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare