na vidyate yasya ca janma karma va
na nama-rupe guna-dosa eva va
tathapi lokapyaya-sambhavaya yah
sva-mayaya tany anukalam rcchati

tasmai namah paresaya
brahmane nanta-saktaye
arupayoru-rupaya
nama ascarya-karmane

TRADUCTION

Dieu, la Personne Suprême, ne naît pas de façon matérielle; Il n'a pas d'activités, de nom, de forme, de qualité ou de défauts. Grâce à Sa puissance interne et originelle, et afin d'accomplir le dessein pour lequel ce monde matériel a été créé et sera détruit, Il apparaît sous les traits d'un être humain tel que Sri Rama ou Sri Krsna. Ses pouvoirs sont immenses et Il agit de façon merveilleuse en de nombreuses Formes, toutes exemptes de souillure matérielle. Il est donc le Brahman Suprême. Je Lui présente mes respects.

TENEUR ET PORTEE

Il est dit dans le Visnu Purana: gunams ca dosams ca mune vyatita samasta-kalyana-gunatmako hi. Dieu, la Personne Suprême, n'a pas de forme matérielle pas plus que de qualités ou de défauts. Il est spirituel et en Lui seul se trouvent réunies toutes les qualités spirituelles. Le Seigneur dit dans la Bhagavad-gita (4.8): paritranaya sadhunam vinasaya ca duskrtam. Les Activités par lesquelles Il sauve Ses bhaktas et anéantit les asuras sont transcendantales. Quiconque est anéanti par Dieu acquiert les mêmes résultats qu'un bhakta protégé par Lui; tous deux sont élevés à la transcendance. La seule différence est que le bhakta retourne directement sur les planètes spirituelles et devient un compagnon du Seigneur Suprême, alors que l'être démoniaque atteint brahmaloka, le rayonnement impersonnel du Seigneur. Quoi qu'il en soit, tous deux atteignent le niveau transcendantal. Lorsque le Seigneur tue ou extermine les asuras, cet Acte n'est pas exactement comparable à celui d'une personne qui en tue une autre dans le monde matériel. Bien qu'Il semble agir sous l'influence des gunas, Il est nirguna, c'est-à-dire au-dessus des modes d'influence de la nature. Son Nom n'est pas matériel; autrement, comment pourrions-nous obtenir la libération en chantant Hare Krsna, Hare Rama? Les Noms du Seigneur tels que Rama et Krsna ne sont pas différents des Personnes Rama et Krsna. Aussi, en récitant le mantra Hare Krsna, nous sommes constamment en compagnie de Rama et de Krsna —Dieu, la Personne Suprême—, et atteignons ainsi la libération. Prenons l'exemple concret d'Ajamila, qui demeura toujours transcendantal à ses actes simplement en prononçant le Nom de Narayana. Si cela est vrai dans le cas d'Ajamila, que dire alors du Seigneur Suprême. Lorsque Dieu apparaît dans ce monde matériel, Il ne devient pas pour autant un produit de la matière. Ceci est confirmé tout au long de la Bhagavad-gita (janma-karma ca me divyam, avajananti mam mudhah manusim tanum asritam). Lorsque Dieu, la Personne Suprême —Rama ou Krsna— descend afin d'agir de façon transcendantale pour notre bien, nous ne devrions pas Le considérer comme un être humain ordinaire. Lorsque le Seigneur vient ici-bas, Il le fait en vertu de Son énergie spirituelle (sambhavamy atma-mayaya). N'étant pas obligé de venir par l'intermédiaire de l'énergie matérielle, Il demeure toujours transcendantal. On ne doit pas considérer le Seigneur Suprême comme un être humain ordinaire. Les formes et les noms matériels sont souillés, mais la Forme et le Nom spirituels sont de nature trancendantale.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare