Sélectionnez votre langue

Connexion

bg.2.17 (2)

Srīmad-Bhāgavatam 1.7.20-21
-
Vṛndāvana, 17 septembre 1976

C'est donc une chose très agréable. Si vous chantez avec négligence, le succès sera quand même au rendez-vous, mais cela prendra un certain temps. Et si vous chantez très soigneusement, en suivant les règles et les règlements, alors votre succès dans cette vie est garanti. Nous pouvons donc faire notre choix, car Kṛṣṇa nous donne toujours la possibilité de faire notre choix. Yathecchasi tathā kuru : [Bg. 18.63] "Tout ce que vous voulez, vous pouvez le faire." Alors ma demande... C'est mon devoir parce que vous m'avez accepté comme votre maître spirituel. Je répète donc l'ordre de mon maître spirituel : "N'attendez pas une autre vie." C'est très risqué, une autre vie. Peut-être ai-je la chance de naître dans une bonne famille brāhmaṇa ou dans une famille riche, mais il y a un risque d'être à nouveau gâté. Comme nous le voyons, il y a tant de fils d'hommes riches. Ils ont toutes les possibilités de chanter Hare Kṛṣṇa.

Ils n'ont aucun problème économique. La propriété du père, l'immense propriété qu'il a obtenue. Il peut donc, il n'a pas à s'inquiéter des problèmes économiques. C'est une chance. Naître dans une famille riche signifie qu'il n'a pas de problème économique. Parce que pour des problèmes économiques, nous voyons aujourd'hui des gens tirer sur ṭhelā, un rickshaw, pour deux pains. ( ?) Parce qu'il est condamné à prendre une telle vie, à travailler comme un âne, comme un animal. C'est ce que nous voyons dans la pratique. Ainsi, celui qui est né dans une famille riche, devrait penser que Kṛṣṇa... Mais il n'a pas de connaissance, il n'a pas de bon conseiller, il n'a pas de guru. Il pense donc que cet argent ne lui a servi à rien et qu'il peut profiter du vin et des femmes. Laissez-moi profiter du vin et des femmes. Laissez-moi..." Il devient gâté. Ainsi, bien qu'on lui ait donné la chance, śucīnāṁ śrīmatāṁ gehe [Bg. 6.41], janmaiśvarya-śruta-śrī [SB 1.8.26].

Bien que la loi de la nature lui ait donné sa chance, il se gâche lui-même. Tout comme en Amérique - je dis toujours que vous êtes né dans une famille de nation riche, votre pays n'est pas pauvre, il n'y a pas de pénurie, mais vous devriez en profiter. Ne gâchez pas votre vie parce que vous avez beaucoup d'argent pour rien ou pour tout ce qui est agréable. Vous devriez toujours penser : "C'est la miséricorde de Kṛṣṇa qui nous a donné cette opportunité. Nous sommes honorés en tant qu'Américains." Aujourd'hui, parce que les Américains ont abusé de cette opportunité, ils se dégradent. Pour sauver votre pays, prenez ce mouvement de conscience de Kṛṣṇa et éclairez-les. Éclairez-les. C'est votre service, en fait le service du pays. Poussez ce mouvement de la conscience de Kṛṣṇa. Ils ont une bonne opportunité. Et il aura beaucoup de succès, matériellement et spirituellement.

Merci beaucoup. (fin)

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare

Bulletins actuels

jeudi, avril 18, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.11 - Montréal, 17 août 1968 Il est dit ici : yad yaj jano bhagavate vidadhīta mānam. Tout ce que vous offrez à Kṛṣṇa. .. En pratique, nous voyons que nous offrons tant de bonnes choses à Kṛṣṇa , mais Kṛṣṇa , apparemment,...
mercredi, avril 17, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.10-11 - Montréal, 14 juillet 1968 C'est pourquoi le Bhāgavata dit qu'ils ne connaissent pas leur intérêt personnel. Bahir arthaḥ maninaḥ : "Être captivé par l'énergie extérieure." Na te viduḥ svārtha gatiṁ hi viṣṇum durāśayā...
mardi, avril 16, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.10-11 - Montréal, 14 juillet 1968 Non. Utopique, oui. C'est le mot exact. Vous pensez à quelque chose, à construire un château dans les airs. Le Bhāgavata dit durāśayā , théorie utopique. Il pense que "je serai très grand en...
lundi, avril 15, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.10-11 - Montréal, 14 juillet 1968 C'est donc la création. Sarvam idam . C'est pourquoi l'injonction védique, sarvaṁ khalv idaṁ brahma. Il n'y a rien d'autre que Brahman. Mais les philosophes Māyāvādī n'acceptent pas les...