SRIMAD BHAGAVATAM - CHANT 7 CHAPITRE 7 VERSET 38

ko ti-prayaso sura-balaka harer
upasane sve hrdi chidravat satah
svasyatmanah sakhyur asesa-dehinam
samanyatah kim visayopapadanaih

TRADUCTION

O mes amis, vous tous qui êtes fils d'asuras, sachez que le Seigneur Souverain est toujours présent dans le coeur de chaque être vivant sous la forme de l'Ame Suprême. En vérité, le Seigneur est l'ami et le bienfaiteur de tous les êtres et il n'y a aucune difficulté à L'adorer. Pourquoi, dès lors, les gens ne Le serviraient-ils pas avec dévotion? Pourquoi sont-ils tellement attachés à produire toutes sortes d'objets artificiels destinés à satisfaire leurs sens?

TENEUR ET PORTEE

Le Seigneur étant suprême, personne ne Le surpasse ou ne L'égale; néanmoins, Il devient facilement accessible à Son dévot. On compare le Seigneur au ciel, car celui-ci, bien que vaste, reste à la portée de tous, non pas seulement des êtres humains, mais aussi des animaux. Le Seigneur Suprême, sous Sa Forme de Paramatma, existe en tant que le meilleur ami et le bienfaiteur de tous les êtres. Les Vedas le confirment: sayujau sakhayau. En tant que l'Ame Suprême, Il reste toujours dans le coeur auprès de l'être distinct. Il fait preuve d'une telle amitié envers l'être vivant, qu'Il demeure dans son coeur de façon à ce que ce dernier puisse toujours entrer en contact avec Lui sans difficulté. Ce contact est possible simplement par le service de dévotion (sravanam kirtanam visnoh smaranam pada-sevanam). Dès qu'on entend parler de Dieu, la Personne Suprême (krsna-kirtana), on entre immédiatement en contact avec Lui. Le bhakta peut ainsi entrer instantanément en contact avec le Seigneur en ayant recours à toutes les pratiques dévotionnelles ou à une seule d'entre elles:

sravanam kirtanam visnoh
smaranam pada-sevanam
arcanam vandanam dasyam
sakhyam atma-nivedanam

Il n'y a donc pas de difficulté à entrer en contact avec le Seigneur Suprême (ko ti-prayasah). En revanche, pour aller en enfer, il faut faire beaucoup d'efforts. Si l'homme désire aller en enfer en ayant des rapports sexuels illicites, en mangeant de la viande, en s'adonnant au jeu et en s'enivrant, il doit pour cela acquérir toutes sortes de choses. Pour ses activités sexuelles illicites, il lui faut se procurer l'argent nécessaire pour se rendre dans les maisons closes; s'il veut manger de la viande, il doit entretenir de nombreux abattoirs; pour jouer, il doit créer des casinos et de grands hôtels, et pour s'enivrer, il lui faut ouvrir nombre de débits de boissons. Il est donc très clair que si quelqu'un désire aller en enfer, il doit faire bien des efforts, alors que s'il veut retourner à Dieu, en sa demeure originelle, il n'aura aucune difficulté. Pour retourner à Dieu, on peut vivre seul n'importe où, dans n'importe quelle condition, et simplement s'asseoir pour méditer sur l'Ame Suprême, chanter et écouter ce qui a trait au Seigneur. Il n'y a aucune difficulté à approcher le Seigneur. Adanta-gobhir visatam tamisram. Celui qui ne peut être maître de ses sens doit produire de grands efforts qui le conduiront en enfer; mais tout homme sensé peut très facilement obtenir la faveur de Dieu, la Personne Suprême, car le Seigneur est toujours avec lui. La simple pratique du sravanam kirtanam visnoh suffit à satisfaire le Seigneur. Il dit même:

patram puspam phalam toyam
yo me bhaktya prayacchati
tad aham bhakty-upahrtam
asnami prayatatmanah

Que l'on M'offre avec amour et dévotion une feuille, une fleur, un fruit, de L'eau, et cette offrande Je l'accepterai." (B.g.,9.26) On peut méditer sur le Seigneur n'importe où. C'est ainsi que Prahlada Maharaja conseilla à ses amis, tous fils d'asuras, d'emprunter cette voie du retour à Dieu, dans le monde spirituel, ce qui ne présente aucune difficulté.

ATTENTION! ATTENTION!

Après un vote plusieurs personnes ont voté pour dire que l'embryon n'est pas une personne. Découvrez ce que disent les Écritures à ce propos. Vous pouvez laisser un commentaire. Cliquez ici.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare