SRIMAD BHAGAVATAM - CHANT 7 CHAPITRE 6 VERSET 7

mugdhasya balye kaisore
kridato yati vimsatih
jaraya grasta-dehasya
yaty akalpasya vimsatih

TRADUCTION

La tendre enfance, où l'on est désorienté, dure dix ans, et les dix années suivantes sont passées à jouer et à folâtrer. Vingt ans sont ainsi perdus. Puis, une fois venue la vieillesse et avec elle l'invalidité, vingt autres années se perdent par incapacité d'accomplir même des activités matérielles.

TENEUR ET PORTEE

Privé de la conscience de Krsna, l'être humain perd vingt ans dans sa jeunesse et vingt ans encore au cours de sa vieillesse, alors qu'il ne peut même plus agir matériellement et que l'angoisse le ronge à propos de ce que doivent faire ses fils et ses petits-fils ainsi qu'en ce qui concerne la protection de ses biens. La moitié de ces années s'écoule en sommeil. En outre, nous perdons trente ans de plus à dormir toutes les nuits pendant le reste de notre existence. Ce sont ainsi soixante-dix ans qui sont perdus pour celui qui ignore tout du but de l'existence et de la façon dont il doit utiliser sa forme humaine.

Note par Aprakrita dasa: Comme on le voit ici, beaucoup de nos années en cette vie sont perdues. Pour ne pas perdre tant d'années il faut s'occuper à servir Krishna. Ainsi toutes ces années seront plus que très bénéfiques. Tout ce temps utilisé au service de Krishna nous rendra heureux en cette vie et nous retournerons dans le monde spirituel dans la prochaine vie. Voilà la façon de bien utiliser notre temps.


Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare