SRIMAD BHAGAVATAM - CHANT 7 CHAPITRE 5 VERSET 7

samyag vidharyatam balo
guru-gehe dvi-jatibhih
visnu-paksaih praticchannair
na bhidyetasya dhir yatha

TRADUCTION

Hiranyakasipu recommanda à ses serviteurs: "Chers asuras, veillez à l'entière protection de ce garçon au guru-kula où il est instruit, afin que son intelligence ne soit plus influencée par les vaisnavas qui pourraient s'y introduire sous un quelconque déguisement."

TENEUR ET PORTEE

Dans le Mouvement pour la Conscience de Krsna, la tactique qui consiste à s'habiller comme un karmi ordinaire se révèle nécessaire, car tous les représentants du royaume démoniaque s'opposent aux enseignements vaisnavas. La Conscience de Krsna n'est pas du tout du goût des asuras modernes. Dès que ceux-ci aperçoivent un vaisnava vêtu de safran, portant des perles de bois sacré à son cou et le tilaka au front, ils en sont aussitôt irrités. Il leur arrive même de critiquer les vaisnavas en disant "Hare Krsna" de façon sarcastique, alors que d'autres récitent sincèrement le mantra. Or, dans un cas comme dans l'autre, que ce soit pour se moquer ou en toute sincérité, le chant du mantra Hare Krsna produit son effet car il est absolu. Les vaisnavas sont contents lorsque les asuras chantent Hare Krsna, car cela montre que le Mouvement Hare Krsna s'implante. Les vrais démons comme Hiranyakasipu sont toujours prêts à s'attaquer aux vaisnavas, et ils s'efforcent de prendre toutes les dispositions nécessaires pour que les vaisnavas ne viennent pas leur vendre leurs livres ou leur prêcher la conscience de Krsna. Le comportement d'Hiranyakasipu, il y a de cela très longtemps, se retrouve donc encore de nos jours: ainsi le veut la vie matérialiste. Les asuras ou les matérialistes n'apprécient pas du tout le développement de la Conscience de Krsna; aussi cherchent-ils à l'empêcher de bien des manières. Néanmoins, les prédicateurs de la conscience de Krsna doivent aller de l'avant -que ce soit dans leur vêtement vaisnava ou dans toute autre tenue- dans le dessein de prêcher. Canakya Pandita dit que si un honnête homme traite avec un fourbe, il doit aussi avoir recours à la fourberie, non pas pour devenir lui-même fourbe, mais pour que sa prédication porte ses fruits.


Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare