bg.5,25(161)


Il faut installer votre autel dans une pièce ou un endroit de la maison qui soit bien éclairé et facile d'entretien. Pour vous permettre de mieux exprimer votre sentiment de dévotion, procurez-vous 2 photographies  (voir un peu plus bas) que vous disposerez en respectant l'ordre suivant: de gauche à droite; Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada; Sri Radha et Sri Krishna; Les photographies sont installées sur un tissu parfaitement propre.

On appelle arati la très belle cérémonie védique au cours de laquelle on offre divers articles pour le plaisir de Krishna. Pendant l'offrande, le bhakta médite: "0 Seigneur, je T'offre ceci pour Ton plaisir, veuille accepter mon offrande".

Au son d'instruments de musique et de chants vaisnavas (il suffit de chanter Hare Krishna), on offre l'arati aux Personnes qui figurent sur l'autel en débutant par Srila Prabhupada, pour se diriger ensuite vers Radha et finalement vers Krishna qui est à gauche de Radha. Le bras tendu, on offre à chaque personne un bâton d'encens avec de lents mouvements circulaires du poignet (7 fois autour du corps), aussi une lampe de ghee (4 cercles aux pieds, 2 à la taille, 3 au visage et 7 au corps tout entier) un petit contenant d'eau (7 fois à la tête) ensuite un mouchoir (4 cercles aux pieds, 2 à la taille, 3 au visage et 7 au corps tout entier) puis une belle fleur fraîche et parfumée (4 cercles aux pieds de chaque personnage).

C'est à l'occasion de cette même cérémonie que l'on offrira de préférence sa nourriture à Krishna. Ceci peut être fait en disposant sur un plateau de petites munitions de chaque préparation à offrir et en plaçant le plateau sur l'autel devant les photos. Vous réciterez alors les trois mêmes prières recommandées plus bas pour une offrande de nourriture ordinaire (c'est-à-dire sans cérémonie de l'arati). Ce qui a ainsi été offert devient alors prasadam, la miséricorde du Seigneur; il convient donc de respecter l'offrande comme telle puisqu'elle a été acceptée par le Seigneur.

Nama om vishnou padaya Krishna presthaya bhoutalé
Shrimaté Bhaktivedanta swami iti naminé

Je rends mon hommage respectueux à Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada, qui pour avoir pris refuge aux pieds-pareils-au-lotus de sri Krishna, Lui est très cher sur cette terre.

Namasté sarasvaté devigaura pratchariné nirvicécha
Souniavadi paschatya déca tariné

A toi notre hommage respectueux, ô maître spirituel, serviteur de Sarasvati Goswami. Tu prêches avec bienveillance le message de Sri Caitanyadeva, et ainsi tu délivres les pays d'Occident de l'impersonnaliste, du nihilisme qui y règnent.

namo mahà-vadânyàya knshna-prema-pradâya té
krishnàya krishna-chaitanya-namné gaura-tvisé namaha

Je rends mon hommage respectueux à Sri Krishna Chaitanya lequel fut plus magnanime qu'aucun autre avatara, et que Krishna Lui-même, puisqu'Il offrit par grâce ce que nul n'a jamais offert avant Lui: Le pur amour de Krishna.

namo brahmanya-devaya go-brâhmana-hitaya ca
jagat hitaya krishnaya govindaya namo namaha

Je rends mon hommage respectueux à la Vérité Suprême et Absolue, Krishna, qui désire le bien des vaches et des brahmanas, mais aussi de tous les êtres. A lui, Govinda, Source intarissable de tous les plaisirs, Je réitère mon hommage.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare

Bulletins actuels

jeudi, juin 13, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.12.1 - Bombay, le 12 avril 1976 Toute la civilisation védique est basée sur le contrôle des sens. La pratique du yoga est également destinée à contrôler les sens. Yoga indriya-saṁyamaḥ . Par un exercice corporel artificiel, on...
mercredi, juin 12, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.55 - Vṛndāvana, 10 avril 1976 Dans l'histoire des dévots, il y avait un dévot de Caitanya Mahāprabhu, Īśāna. Caitanya Mahāprabhu voulait lui donner une bénédiction. C'était un homme très pauvre. Même son toit, son toit de...
mardi, juin 11, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.54 - Vṛndāvana, 9 avril 1976 Si l'on étudie le monde entier à l'heure actuelle, on constate qu'il ne croit pas en l'âme. Ils ne croient pas à la transmigration de l'âme d'un corps à l'autre. Même les grands professeurs, les...
lundi, juin 10, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.41 - Māyāpura, 19 mars 1976 Ce n'est qu'un médicament. Pour se libérer de l'infection, ce harer nāma est le seul médicament, bhavauṣadhi. Auṣadhi signifie médicament. Parīkṣit Mahārāja a dit, harer nāma , ce chant de Hare...