Sélectionnez votre langue

Connexion

bg.2.36 (13)
VERSET 3

 

sri-bhagavan uvaca
loke ’smin dvi-vidha nistha
pura prokta mayanagha
jnana-yogena sankhyanam
karma-yogena yoginam

 

TRADUCTION

Le Seigneur Bienheureux dit:
0 Arjuna, toi qui es sans reproche, comme Je l'ai déjà expliqué, deux sortes d'hommes réalisent la Vérité Absolue. Certains L'approchent au moyen de l'empirisme, ou de la spéculation philosophique, d'autres en agissant dans un esprit de dévotion.

 

TENEUR ET PORTEE

Au verset trente-neuf du second chapitre, le Seigneur a indiqué deux voies: le sankhya-yoga et le karma-yoga, ou buddhi-yoga, et Il va maintenant préciser leur nature respective. Le sankhya-yoga, ou étude analytique du matériel et du spirituel, est la voie de ceux qui aiment la spéculation et cherche à comprendre le monde dans l'ordre de la philosophie et de la science expérimentale. L'autre classe d'hommes dont parle ce verset, agit dans la conscience de Krsna, comme l'explique le soixante et unième verset du chapitre deux. Dans le trente-neuvième verset de ce même chapitre, le Seigneur expliquait qu'en agissant selon les principes du buddhi-yoga (la conscience de Krsna), on peut se délivrer des chaînes du karma, et Il précisait également qu'il s'agit là d'une voie sans défaut, sans faille aucune. Ce principe était détaillé au soixante et unième verset, toujours du chapitre deux, où il est exposé que le buddhi-yoga consiste à dépendre entièrement de l'Être Suprême, ou, plus précisément, de Krsna, et que de cette façon, il devient très facile de maîtriser les sens. Par conséquent, ces deux formes de yoga sont complémentaires comme la religion et la philosophie. En effet, la religion sans la philosophie n'est que sentimentalisme, et la philosophie sans la religion n'est qu'élucubration.

Le but final demeure Krsna, et les philosophes qui cherchent avec sincérité la Vérité Absolue, aboutissent nécessairement à la conscience de Krsna, comme le confirme la Bhagavad-gita. Il s'agit, en fait, de comprendre la vraie nature de l'âme distincte, en relation avec l'Ame Suprême. La voie indirecte, reposant sur la spéculation philosophique, peut graduellement conduire à la conscience de Krsna, mais la voie directe consiste, dès le début, à tout voir en relation avec Krsna, dans la conscience de Krsna. Des deux, la conscience de Krsna est donc la meilleure, parce qu'elle ne requiert, pour purifier les sens, aucun biais spéculatif; voie d'amour et de dévotion, tout à la fois sublime et facile, elle est purificatrice en soi.

 

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare

Bulletins actuels

mercredi, mai 29, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.31 - Māyāpur, 9 mars 1976 C'est pourquoi Prahlāda Mahārāja dit : yad ātma-para-buddhir iyaṁ hy apārthā . C'est une conception erronée, ātma-para-buddhiḥ. Ātmā signifie « mien » et para signifie « autres ». Où sont « mon » et «...
mardi, mai 28, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.31 - Māyāpur, 9 mars 1976 C'est pourquoi Prahlāda Mahārāja dit, idaṁ sad-asad-īśa. Sad-asat, kārya kāraṇa , cause et effet. C'est comme si vous aviez un tissu. Le tissu est fait de coton. C'est donc à partir du coton que nous...
lundi, mai 27, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.31 - Māyāpur, 9 mars 1976 C'est donc la création. C'est la création de Kṛṣṇa , comment les choses se déroulent. Mais la semence originelle est Kṛṣṇa. Sarva-kāraṇa-kāraṇam. Īśvaraḥ paramaḥ kṛṣṇaḥ sat-cit-ānanda-vigrahaḥ, anādiḥ...
dimanche, mai 26, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.31 - Māyāpur, 9 mars 1976 Cause et effet, sad-asad. L'un disparaît, la cause apparaît, disparaît et l'effet naît. Un très bon exemple est donné ici, aṣṭi-tarvoḥ. Aṣṭi signifie semence, et le... De l 'aṣṭi, de la graine, sort...