Sélectionnez votre langue

Connexion

bg.5,27-28(163)
VERSET 3/4

 

na rupam asyeha tathopalabhyate
nanto na cadir na ca sampratishtha
ashvattham enam su-virudha-mulam
asanga-sastrena drdhena chittva<

tatah padam tat parimargitavyam
yasmin gata na nivartanti bhuyah
tam eva cadyam purusham prapadye
yatah pravrttih prasrta purani

 

 

TRADUCTION

De cet arbre, nul ne peut, en ce monde, percevoir la forme exacte. Nul n'en peut voir la fin, le commencement ni la base. Mais il faut, avec détermination, trancher ce banian aux puissantes racines, chercher le lieu d'oú, une fois qu'on l'a atteint, il n'est pas de retour. Puis là, s'abandonner à la Personne Suprême, Dieu, de qui tout a commencé, et en qui tout demeure depuis des temps immémoriaux.

 

TENEUR ET PORTEE

Il est clairement dit, dans ces versets, que la forme exacte de l'arbre banian, de l'arbre universel, ne peut être perçue en ce monde. Parce que sa racine se situe vers le haut, l'arbre s'étend vers le bas, mais nul ne peut voir jusqu'où, de même que nul n'en peut voir le commencement. Toutefois, il faut bien en trouver la cause. Si l'on recherche qui est son père, puis le père de son père, et ainsi de suite, on pourra remonter jusqu'à Brahma, lui-même issu de Garbhodakasayi Visnu. Ainsi, pour finir, c'est à Dieu, la Personne Suprême, fin de toute recherche, que l'on parviendra. Il faut rechercher l'origine de l'arbre matériel, ou Dieu, la Personne Suprême, à travers la compagnie de sages qui en ont connaissance. Puis, en comprenant ce reflet trompeur de la réalité, de plus en plus on s'en détachera; par la connaissance, nous pourrons trancher le lien qui nous attache à l'arbre d'illusion et nous établir dans l'arbre réel.

Le mot asanga (détachement), dans notre verset, revêt une importance particulière, car fort puissant est l'attachement aux plaisirs des sens et au désir de dominer la nature matérielle. Aussi doit-on apprendre le détachement à travers des échanges sur la science de la spiritualité, en s'appuyant sur des Ecritures authentiques et en écoutant les enseignements d'hommes réellement établis dans la connaissance. Le fruit de ces discussions avec les bhaktas sera que nous nous tournerons vers le Seigneur Suprême. Alors, le premier acte doit être de s'abandonner à Lui.

Le verset nous informe de ce lieu d'où, une fois qu'on l'a atteint, on ne revient jamais à l'arbre-reflet, à l'arbre illusoire. Krsna, la Personne Suprême, est la racine originelle, dont tout a émané, et pour gagner Sa grâce, il faut simplement s'abandonner à Lui, abandon que rend possible l'accomplissement du service de dévotion (écouter les gloires du Seigneur, les chanter, etc.). La cause du déploiement de l'univers matériel, c'est le Seigneur, comme Il l'enseigne dans la Bhagavad-gita:

"De tout Je suis l'origine".

Aussi, l'homme qui désire échapper aux intrications de cet arbre puissant, le banian de l'existence matérielle, doit s'abandonner à Krsna. Abandon suivi aussitôt, et tout naturellement, du détachement de cette manifestation matérielle.

 

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare

Bulletins actuels

mercredi, mai 29, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.31 - Māyāpur, 9 mars 1976 C'est pourquoi Prahlāda Mahārāja dit : yad ātma-para-buddhir iyaṁ hy apārthā . C'est une conception erronée, ātma-para-buddhiḥ. Ātmā signifie « mien » et para signifie « autres ». Où sont « mon » et «...
mardi, mai 28, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.31 - Māyāpur, 9 mars 1976 C'est pourquoi Prahlāda Mahārāja dit, idaṁ sad-asad-īśa. Sad-asat, kārya kāraṇa , cause et effet. C'est comme si vous aviez un tissu. Le tissu est fait de coton. C'est donc à partir du coton que nous...
lundi, mai 27, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.31 - Māyāpur, 9 mars 1976 C'est donc la création. C'est la création de Kṛṣṇa , comment les choses se déroulent. Mais la semence originelle est Kṛṣṇa. Sarva-kāraṇa-kāraṇam. Īśvaraḥ paramaḥ kṛṣṇaḥ sat-cit-ānanda-vigrahaḥ, anādiḥ...
dimanche, mai 26, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.31 - Māyāpur, 9 mars 1976 Cause et effet, sad-asad. L'un disparaît, la cause apparaît, disparaît et l'effet naît. Un très bon exemple est donné ici, aṣṭi-tarvoḥ. Aṣṭi signifie semence, et le... De l 'aṣṭi, de la graine, sort...