Sélectionnez votre langue

Connexion

8,4
VERSET 4

 

manyase yadi tac chakyam
maya drastum iti prabho
yogeshvara tato me tvam
darsayatmanam avyayam

 

TRADUCTION

O Seigneur, ô Maître de tous les pouvoirs surnaturels, si Tu estimes que je peux la contempler, montre-moi, je T'en prie, Ta forme universelle.

 

TENEUR ET PORTEE

Les Ecritures védiques enseignent que nul, à travers ses sens matériels, ne peut voir, entendre, comprendre ou percevoir le Seigneur Suprême, Sri Krsna. Mais à celui qui, dès l'abord, s'engage avec amour et dévotion dans Son service absolu, le Seigneur Se révèle en personne. Comment l'être distinct, minuscule étincelle spirituelle, pourrait-il voir ou comprendre le Seigneur Suprême? Arjuna, comme tout bhakta, plutôt que de dépendre de ses propres capacités mentales, de ses facultés spéculatives, admet ses limites en tant qu'être distinct, infime, et reconnaît inconcevable la position de Krsna. Il comprend que l'être infime ne peut saisir la nature de l'Infini, de l'illimité, sauf si l'Infini, par l'effet de Sa grâce, Se révèle à lui. Le mot yogesvara, dans ce verset, indique précisément le pouvoir inconcevable du Seigneur. Bien qu'Il soit infini, le Seigneur peut, s'Il le désire, Se révéler par Sa grâce.

Aussi Arjuna implore-t-il cette inconcevable miséricorde. Il n'emploiera évidemment pas le ton de l'ordre, car jamais le Seigneur n'est contraint de Se manifester à quiconque, si ce n'est à celui qui s'absorbe dans le service de dévotion et s'abandonne entièrement à Lui, en pleine conscience de Krsna. A moins de cette conscience, comment l'homme qui n'a pour instrument que ses capacités mentales, spéculatives, pourrait-t-il voir le Seigneur, Sri Krsna?

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare

Bulletins actuels

mercredi, mai 29, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.31 - Māyāpur, 9 mars 1976 C'est pourquoi Prahlāda Mahārāja dit : yad ātma-para-buddhir iyaṁ hy apārthā . C'est une conception erronée, ātma-para-buddhiḥ. Ātmā signifie « mien » et para signifie « autres ». Où sont « mon » et «...
mardi, mai 28, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.31 - Māyāpur, 9 mars 1976 C'est pourquoi Prahlāda Mahārāja dit, idaṁ sad-asad-īśa. Sad-asat, kārya kāraṇa , cause et effet. C'est comme si vous aviez un tissu. Le tissu est fait de coton. C'est donc à partir du coton que nous...
lundi, mai 27, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.31 - Māyāpur, 9 mars 1976 C'est donc la création. C'est la création de Kṛṣṇa , comment les choses se déroulent. Mais la semence originelle est Kṛṣṇa. Sarva-kāraṇa-kāraṇam. Īśvaraḥ paramaḥ kṛṣṇaḥ sat-cit-ānanda-vigrahaḥ, anādiḥ...
dimanche, mai 26, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.31 - Māyāpur, 9 mars 1976 Cause et effet, sad-asad. L'un disparaît, la cause apparaît, disparaît et l'effet naît. Un très bon exemple est donné ici, aṣṭi-tarvoḥ. Aṣṭi signifie semence, et le... De l 'aṣṭi, de la graine, sort...