Sélectionnez votre langue

Connexion

8,16
VERSET 10

 

yogi yunjita satatam
atmanam rahasi sthitah
ekaki yata-cittatma
nirasir aparigrahah

 

TRADUCTION

Le yogi doit toujours s'astreindre de fixer son mental sur l'Etre Suprême. Il lui faut vivre en un lieu solitaire, toujours rester maître de son mental, libre de tout désir et de tout sentiment de possession.

 

TENEUR ET PORTEE

Il existe différents degrés dans la réalisation de Krsna, correspondant aux trois aspects du Seigneur: le Brahman, le Paramatma et Bhagavan (Dieu, la Personne Suprême). La conscience de Krsna, la conscience de Dieu, la Personne Suprême, peut se définir en quelques mots: un service constant offert au Seigneur dans l'amour et la dévotion. L'impersonnaliste en quête du Brahman, de même que le yogi méditant sur l'Ame Suprême, sont eux aussi conscients de Krsna, mais de façon partielle. Le Brahman, en effet, est la radiance de Krsna, et le Paramatma, Sa représentation partielle omniprésente. Aussi, le bhakta, parce qu'il est conscient de Bhagavan, la Personne Suprême, doit être tenu pour le plus parfait de tous les spiritualistes, car sa réalisation contient d'elle-même la réalisation du Brahman et du Paramatma, qui demeurent imparfaites.

Il est néanmoins conseillé à tous les spiritualistes de poursuivre avec constance leur voie respective, grâce à quoi ils atteindront, tôt ou tard, la plus haute perfection. Le premier devoir du spiritualiste est en effet d'absorber son mental en Krsna. Penser à Lui toujours et ne jamais L'oublier, fût-ce pour un instant, tel est le samadhi; pour l'atteindre, on doit vivre dans la solitude et éviter toute distraction, rechercher les situations favorables et rejeter tout frein à la réalisation spirituelle. Inflexible dans sa détermination, le spiritualiste doit en outre se défaire de la soif des biens matériels, car l'accumulation des richesses emprisonne l'homme dans un faux sentiment de possession. Quand on pratique directement la conscience de Krsna, toutes ces précautions sont naturellement prises, tous ces principes positifs naturellement suivis, car le bhakti-yoga implique une abnégation totale de soi, qui donne très peu de chance à tout sentiment de possession de se manifester. Srila Rupa Gosvami dit à ce propos:

"Celui qui n'est attaché à rien, mais qui, simultanément, accepte toute chose pour le service de Krsna, celui-là transcende vraiment tout sentiment de possession. Au contraire, le renoncement de qui rejette tout, mais ignore le lien unissant toute chose au Seigneur, sera toujours incomplet."

Sachant bien que Krsna est le vrai possesseur de tout, le pur bhakta se place sans difficulté au-dessus de tout sentiment de possession. Il ne cherche jamais son propre profit, mais sait accepter tout ce qui est favorable à la vie spirituelle, à la conscience de Krsna, et rejeter ce qui pourrait la restreindre. Toujours situé à un niveau purement spirituel, il transcende la matière et vit en solitaire, sans aucun goût pour la compagnie des abhaktas, qui refusent la conscience de Krsna. Il est le parfait yogi.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare

Bulletins actuels

mercredi, mai 29, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.31 - Māyāpur, 9 mars 1976 C'est pourquoi Prahlāda Mahārāja dit : yad ātma-para-buddhir iyaṁ hy apārthā . C'est une conception erronée, ātma-para-buddhiḥ. Ātmā signifie « mien » et para signifie « autres ». Où sont « mon » et «...
mardi, mai 28, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.31 - Māyāpur, 9 mars 1976 C'est pourquoi Prahlāda Mahārāja dit, idaṁ sad-asad-īśa. Sad-asat, kārya kāraṇa , cause et effet. C'est comme si vous aviez un tissu. Le tissu est fait de coton. C'est donc à partir du coton que nous...
lundi, mai 27, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.31 - Māyāpur, 9 mars 1976 C'est donc la création. C'est la création de Kṛṣṇa , comment les choses se déroulent. Mais la semence originelle est Kṛṣṇa. Sarva-kāraṇa-kāraṇam. Īśvaraḥ paramaḥ kṛṣṇaḥ sat-cit-ānanda-vigrahaḥ, anādiḥ...
dimanche, mai 26, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.31 - Māyāpur, 9 mars 1976 Cause et effet, sad-asad. L'un disparaît, la cause apparaît, disparaît et l'effet naît. Un très bon exemple est donné ici, aṣṭi-tarvoḥ. Aṣṭi signifie semence, et le... De l 'aṣṭi, de la graine, sort...