Sélectionnez votre langue

Connexion

16.7

VERSET 6

 

bandhur atmatmanas tasya
yenatmaivatmana jitah
anatmanas tu satrutve
vartetatmaiva satru-vat

 

TRADUCTION

De celui qui l'a maîtrisé, le mental est le meilleur ami; mais pour qui a échoué dans l'entreprise, il devient le pire ennemi.

 

TENEUR ET PORTEE

L'objectif de l'astanga-yoga est de maîtriser le mental, d'en faire un ami capable de nous aider à remplir notre mission d'homme. Si elle n'engendre cette maîtrise, la pratique du yoga ne sera au mieux qu'une perte de temps, une simple exhibition. Un mental incontrôlé, voilà le pire ennemi de l'homme, car il l'empêche de mener sa vie à son but. Chaque être, par nature, obéit à quelqu'un ou à quelque chose de supérieur. Tant que son mental règne sur lui en ennemi triomphant, il doit vivre sous la dictée de la concupiscence, de la colère, de l'avarice, de l'illusion, etc. Au contraire, une fois le mental soumis, il accepte de plein gré les directives de Dieu, la Personne Suprême, sis dans le cœur de tous les êtres sous la forme du Paramatma. Pratiquer le vrai yoga doit être l'occasion, pour l'adepte, de connaître le Paramatma dans le cœur et de suivre Ses instructions. Mais celui qui pratique directement la conscience de Krsna, c'est de façon toute naturelle qu'il s'abandonne sans réserve au Seigneur et à Ses instructions.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare

Bulletins actuels

jeudi, mai 23, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.30 - Māyāpur, 8 mars 1976 En fait, tout est le même Kṛṣṇa . Dans la Bhagavad-gītā , il est expliqué que aham... Qu'est-ce que c'est ? Mayā tatam idam. Mayā tatam idaṁ sarvam. Sarvam, tout. Tout est élargi. Mayā tatam idam....
mercredi, mai 22, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.40 - Māyāpur, 18 mars 1976 Nous devons donc purifier nos sens. Si nous ne purifions pas nos sens, nous serons perturbés par les exigences des sens - d'un côté, la langue ; d'un côté, l'oreille ; d'un côté, les yeux ; d'un...
mardi, mai 21, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.40 - Māyāpur, 18 mars 1976 Je suis donc le maître... Je ne suis pas maître, je suis serviteur de la langue. Ensuite, juste sous le ventre, il y a un organe génital. Il l'a utilisé avec sa femme, et pourtant, il va chez la...
lundi, mai 20, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.39 - Māyāpur, 17 mars 1976 Prahlāda Mahārāja a dit la même chose à un autre endroit. Lorsque son père lui a demandé : « Quelle est la meilleure chose que tu aies apprise à l'école, mon cher garçon ? », il s'est immédiatement...