Sélectionnez votre langue

Connexion

13.17

Bien qu’une analyse approfondie nous permette de percevoir de façon relativement aisée la nature de notre identité spirituelle au-delà du corps, les êtres humains ont cependant développé une société essentiellement basée sur le développement économique et la satisfaction des sens. Ce qui a pour effet de renforcer toujours davantage la fausse conception qui conduit à penser et à croire : « Je suis ce corps.» Et pourquoi en tant que société agissons-nous ainsi ? L’une des toutes premières raisons est que cela est très bon pour le commerce ! En effet, sous l'emprise de cette conception corporelle de l'existence, la plupart des gens n'auront aucune hésitation à systématiquement dépenser leur argent pour tenter d'acquérir tout ce qui, selon eux, leur permettra de satisfaire l'appétit de leurs sens. C'est pourquoi la publicité tient un rôle si important pour entretenir cette tendance dans la population. Et les compagnies commerciales qui savent le mieux exploiter ces instincts inférieurs chez les êtres humains sont celles qui s'enrichissent le plus. Tout cela crée une spirale descendante, un tourbillon insensé qui aspire la société moderne de plus en plus profondément dans les ténèbres de l'ignorance et éloigne les êtres les humains de leur vraie nature spirituelle.

 

Alors, y a-t-il malgré tout de la lumière au bout du tunnel ? Oui, et cette lumière, cette torche qui a le pouvoir d'éclairer notre chemin de retour vers Dieu est la Bhagavad-gîta. Et c'est pourquoi son message doit être distribué le plus largement possible, dans toutes les langues de la Terre, et devrait être au programme de toutes les écoles et universités. Avant que ce jour ne vienne, nous pouvons au moins décider de nous instruire individuellement en étudiant de façon sérieuse la Bhagavad-gîta. Ce qui conduira à nous affranchir progressivement des innombrables souffrances causées par la conception corporelle de l'existence. Nous pouvons également prendre une part active dans l’aide d’autrui. Et cela simplement en nous engageant dans la plus importante de toutes les activités humanitaires qui consiste à partager cette connaissance libératrice de la nature non-matérielle du soi, avec autant de gens que nous le pouvons.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare

Bulletins actuels

lundi, juin 17, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.12.4 - Bombay, 15 avril 1976 C'est ce qu'on appelle anartha. Anartha signifie les choses qui ne sont pas voulues. C'est la distinction entre l'Est et l'Ouest. Si je peux m'allonger... La civilisation orientale est la suivante :...
dimanche, juin 16, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.43 - Calcutta, 23 mars 1976 Ce verset est très important pour les Vaiṣṇava. Prahlāda Mahārāja a dit : « Je me lamente », śoce. « Je suis très affligé. » Śoce signifie « Je me lamente beaucoup. » "Pourquoi ? Pourquoi vous...
jeudi, juin 13, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.12.1 - Bombay, le 12 avril 1976 Toute la civilisation védique est basée sur le contrôle des sens. La pratique du yoga est également destinée à contrôler les sens. Yoga indriya-saṁyamaḥ . Par un exercice corporel artificiel, on...
mercredi, juin 12, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.55 - Vṛndāvana, 10 avril 1976 Dans l'histoire des dévots, il y avait un dévot de Caitanya Mahāprabhu, Īśāna. Caitanya Mahāprabhu voulait lui donner une bénédiction. C'était un homme très pauvre. Même son toit, son toit de...