14.3

SRIMAD BHAGAVATAM - CHANT 9 CHAPITRE 6 VERSET 46

 sa bahv-ṛcas tābhir apāraṇīya-
 tapaḥ-śriyānarghya-paricchadeṣu
gṛheṣu nānopavanāmalāmbhaḥ-
 saraḥsu saugandhika-kānaneṣu

mahārha-śayyāsana-vastra-bhūṣaṇa-
 snānānulepābhyavahāra-mālyakaiḥ
svalaṅkṛta-strī-puruṣeṣu nityadā
 reme ’nugāyad-dvija-bhṛṅga-vandiṣu

TRADUCTION

Saubhari Muni étant passé maître dans l'art de réciter les mantras védi­ques, ses sévères austérités lui valurent d'obtenir une demeure somptueuse, avec des vêtements, des ornements, des serviteurs et des servantes joliment habillés et parés, une diversité de parcs avec des lacs limpides et des jardins. Dans ces jardins que toutes sortes de fleurs embaumaient, des oiseaux gazouillaient et des abeilles bourdonnaient, accompagnés par des chantres professionnels. La demeure de Saubhari Muni était amplement pourvue de divans précieux, de sièges, d'ornements et de bains; on y trouvait en abon­dance des crèmes à base de pulpe de santal, des guirlandes de fleurs ainsi que des mets délicieux. Vivant ainsi dans un cadre luxueux, le muni se consacra à la vie de famille avec ses nombreuses épouses.

TENEUR ET PORTEE

Saubhari Ṛṣi était un grand yogī. La perfection du yoga donne accès à huit sortes de pouvoirs matériels — aṇimā, laghimā, mahimā, prāpti, prākāmya, īśitva, vaśitva et kāmāvasāyitā. Saubhari Muni se révéla expert dans le domaine des plaisirs matériels grâce à sa perfection en matière de yoga. Le mot bahv-ṛca signifie "expert dans la récitation des mantras". Tout comme on peut parvenir à l'opulence matérielle en recourant à des moyens matériels ordinaires, on peut également l'obtenir par des moyens subtils grâce à des mantras. En récitant des mantras, Saubhari Muni produi­sit de luxueuses commodités matérielles, mais là ne réside pas la perfection de l'existence. Comme nous le verrons, Saubhari Muni devint très désabusé et il délaissa tous ses avantages matériels pour retourner dans la forêt en tant que vānaprastha et connaître le succès ultime. Ceux qui ne sont pas atma-tattva­vit, qui ne connaissent pas la valeur spirituelle de la vie, peuvent se contenter des avantages matériels externes, mais ceux qui sont ātma-tattva-vit ne se lais­sent pas impressionner par cette richesse. Tel est l'enseignement que nous pouvons tirer de la vie et des activités de Saubhari Muni.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare

Bulletins actuels

jeudi, janvier 25, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 1.7.22 - Vṛndāvana, 18 septembre 1976 Saṁsṛteḥ, ce monde matériel est appelé saṁsṛti, la souffrance continuelle. Nous ne pouvons pas comprendre cela. C'est ce qu'on appelle l'ignorance. Souffrir continuellement. Ils pensent qu'ils...
mercredi, janvier 24, 2024
Srīmad-Bhāgavatam 1.7.20-21 - Vṛndāvana, 17 septembre 1976 C'est donc une chose très agréable. Si vous chantez avec négligence, le succès sera quand même au rendez-vous, mais cela prendra un certain temps. Et si vous chantez très soigneusement, en...
mardi, janvier 23, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 1.7.12 - Vṛndāvana, 11 septembre 1976 Cette nature matérielle n'est rien d'autre qu'une machine. Elle n'est pas Dieu. Ceux qui n'ont qu'un faible bagage de connaissances considèrent directement cette nature matérielle comme une...
lundi, janvier 22, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 1.7.12 - Vṛndāvana, 11 septembre 1976 Nous utilisons le mot "omnipotence", mais nous ne savons pas en fait ce qu'est cette omnipotence. L'omnipotence signifie qu'il possède diverses énergies. C'est cela la toute-puissance. Et nous...