SRIMAD BHAGAVATAM - CHANT 8 CHAPITRE 16 VERSET 23

adisa tvam dvija-srestha
vidhim tad-upadhavanam
asu tusyati me devah
sidantyah saha putrakaih

TRADUCTION

O toi le meilleur des brahmanas, veuille m'apprendre la parfaite méthode d'adoration de Dieu, la Personne Suprême, dans le cadre du service de dévotion, par laquelle le Seigneur peut être très vite satisfait de moi et me sauver, ainsi que mes fils, de cette condition si dangereuse.


TENEUR ET PORTEE

Parfois des personnes d'intelligence médiocre demandent si l'on doit approcher un guru pour apprendre le service de dévotion afin de s'élever spirituellement. La réponse est donnée ici —en fait, non seulement ici, mais aussi dans la Bhagavad-gita, où Arjuna accepta Krsna comme son guru (sisyas te ham sadhi mam tvam prapannam). Les Vedas enseignent aussi: tad-vijnanar-tham sa gurum evabhigacchet —on doit s'en remettre à un guru afin d'être correctement guidé si l'on aspire sérieusement à progresser dans la vie spirituelle. Le Seigneur déclare qu'il faut vénérer l'acarya, le représentant de Dieu, la Personne Suprême (acaryam mam vijaniyat). On doit absolument comprendre cela. Le Caitanya-caritamrta précise que le guru est la manifestation de Dieu, la Personne Suprême. Par conséquent, selon toutes les injonctions contenues dans les sastras et les exemples probants tirés de la vie des bhaktas, on doit s'en remettre à un guru. Aditi accepta son époux comme guru, afin qu'il lui montre comment progresser dans la conscience spirituelle, le service de dévotion, en adorant Dieu, la Personne Suprême.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare