Voici le résumé d'une lecture donnée par Srila Prabhupada le 18 janvier 1974 à Hawaii. (Śrīmad-Bhāgavatam 1.16-22)


Qu'est-ce que ce māyā? Pourquoi cette māyā? C'est également expliqué. Qu'est-ce que c'est? Yayā sammohito jīva: "Ces âmes conditionnées, elles sont déconcertées par māyā, par l'illusion." C'est māyā. Yayā sammohito jīva ātmānaṁ tri-guṇātmakam: [SB 1.7.5] "Étant déconcerté par māyā, cette âme, qui fait partie intégrante de Kṛṣṇa, ou Dieu, pense qu'elle est un produit matériel. Je suis fait de ces choses matérielles. «Tout comme les soi-disant scientifiques crétins, ils n'accepteront jamais que dans ce corps il y a l'âme parce qu'ils pensent toujours que l'âme n'existe pas. Seuls les éléments matériels, c'est tout. C'est une illusion. Ils ne peuvent pas expliquer comment ce corps bouge, pourquoi le cadavre ne bouge pas, quelle est la différence, quelle est la chose qui manque. Ces crétins ne comprendront pas. Même s'il y a des instructions par les autorités supérieures que dans ce corps il y a l'âme ... Dehino 'smin yathā dehe kaumāraṁ yauvanam [Bg. 2.13 : "A l'instant de la mort, l'âme prend un nouveau corps, aussi naturellement qu'elle est passée, dans le précédent, de l'enfance à la jeunesse, puis à la vieillesse. Ce changement ne trouble pas qui a conscience de sa nature spirituelle."]. Dehino 'smin dehe, dans ce corps, dehī. Le dehī ... Dehī signifie le possesseur, le propriétaire du corps. Cela est dit clairement, et nous pouvons comprendre que lorsque je médite sur mon corps, en fait sur ce que je suis. Donc, si quelqu'un réfléchit profondément, il comprendra immédiatement que «je ne suis pas ce corps». Prenons, par exemple, une étude sur ce doigt; et si vous pensez, "je suis ce doigt?" Non, vous arriverez à la conclusion: "C'est mon doigt". N'importe quelle partie de votre corps, vous étudiez; vous ne serez jamais d'accord que "je suis ceci". C'est "je suis en possession de ceci". Nous disons aussi: «Mon corps, mon doigt, ma tête, ma main». Et où est ce «je»? Vous pensez simplement: «Mon, mon, mon, mon», mais où est ce «je»? Mais ils n'ont pas de cerveau. Et pourtant, ils se présentent en tant que grand philosophe, grand scientifique et obtiennent le prix Nobel.


Note par Aprakrita dasa: "Nous disons toujours "Je" mais qui est ce "Je"? Je suis ceci, je suis cela ... " Mais qui suis-je? Je ne suis pas ce corps de matière. Je suis une âme spirituelle dans ce corps. Cette âme est notre vrai "moi". Elle continue de vivre après la mort, mais le corps reste ici. Nous sommes différents de ce corps. Le vrai possesseur de ce corps est l'âme. L'âme prendra un nouveau corps au moment de la mort. Nous aurons les même pensées dans le nouveau corps. En chantant Hare Krishna ... notre dernière pensée sera pour Krishna et celle-ci nous ramènera dans le monde spirituelle dans notre vrai corps. Dans le monde matériel le corps spirituel est recouvert par le corps matériel. Une fois dans le monde spirituel nous retrouvons notre vrai corps qui lui est éternel."

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare