Voici le résumé d'une lecture donnée par Srila Prabhupada le 10 juin à New-Vrindavan. (Śrīmad-Bhāgavatam 1.5.11)

Les lois de la nature fonctionnent donc. Je suis complètement sous les lois de la nature. Je peux déclarer faussement que je suis indépendant. Ça n'a pas d'importance. Le travail de la nature continuera tout de même. Et quel est le travail de cette nature? Daivī hy eṣā guṇamayī mama māyā [Bg. 7.14]. La nature est aussi la nature de Kṛṣṇa. Cette nature matérielle est la nature de Kṛṣṇa. La nature matérielle n'est donc pas mauvaise en soi. Elle est également engagée au service de Kṛṣṇa.

Tout comme les forces de police. La police, en tant que ministère, n'est pas mauvaise. Elle rend fidèlement service au gouvernement. C'est mauvais pour moi parce que je suis un criminel. Sinon, la police telle qu'elle est, n'est pas mauvaise. Pensez-vous que le gouvernement maintient un tel mauvais service absurde? Non, la police sert le gouvernement. Mais c'est mauvais pour les criminels. De même, māyā, l'énergie externe, māyā, c'est mauvais pour ceux qui sont impies, qui sont des crétins. Pour eux, māyā est là. Sinon, pour le dévot, il n'y a aucune influence de māyā.

Note par Aprakrita Dasa: "Qui prend refuge en Krishna, maya n'a pas d'emprise sur cette personne et à la fin de cette vie retourne en compagnie de Krishna dans le monde spirituel."

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare