Voici le résumé d'une lecture donnée par Srila Prabhupada le 10 juin 1969 à New-Vrindavan. (Śrīmad-Bhāgavatam 1.3.15)

Donc Parīkṣit Mahārāja a dit qu'il y a trois étapes. Bhavauṣadhāc chrotra-mano ... Trois façons, c'est tellement agréable, agréable au goût. Alors, pourquoi devrait-on être s'éloigner de ce chant? Ka uttama-śloka-guṇānu ... Qui peut être à l'écart de ce chant ou entendre parler des activités, passe-temps de l'uttama-śloka, Personnalité Suprême de Dieu? Vinā paśughnāt [SB 10.1.4]. La seule personne: qui est paśughnāt. Paśughnāt signifie tueur d'animaux. Une personne qui tue des animaux, ça ne l'intéresse pas. Le tueur d'animal, vous pouvez, je veux dire, analyser le sens de deux manières.

Tueur d'animaux ne signifie pas exactement ceux qui sont des bouchers, ou un homme ordinaire qui tue des animaux et mange. Mais une personne qui ne prend pas soin de se réaliser spirituellement, il est aussi un tueur d'animaux. Il se tue. Il tue également les animaux. Parce que cette vie est destinée à la réalisation du soi, mais il ne s'intéresse pas à la réalisation de soi. Il prend plaisir comme un animal. Je suis donc aussi un animal. Je me tue. Si je ne m'intéresse pas à la réalisation de soi et si je retombe dans le cycle de la naissance et de la mort, alors je me tue. Suicide. C'est notre désir, se tuer volontairement. Si je sais et que je le fais, je serai puni, et si je fais toujours, alors je me tue.

Note par Aprakrita Dasa: "La réalisation spirituelle par la chant des Saints Noms de Krishna nous libère du cycle des morts et renaissances. Ceux qui ne chantent pas Hare Krshna devront mourir encore des millions de fois. Ce sont de véritables suicides."

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare