La Nouvelle du Jour

 

Il y a de cela un bon moment une amie me disait qu’un de ses amis lui avait dit que nous venions originellement du bhamajyoti. Je lui ai répondu sous l’effet de surprise que c’était la première fois que j’entendais cela. J’avais toujours entendu Srila Prabhupada dire que nous venions du monde spirituel. J’ai à ce moment, fait une recherche dans les livres de Srila Prabhupada et j’ai bien sûr, trouvé plusieurs endroits où il le confirmait.

Je n’ai pas donné suite à cette recherche, mais dernièrement j’ai voulu approfondir ce sujet. J’ai demandé par courriel à un ami ce qu’il savait à ce propos. Il m’a envoyé un texte de 12 pages en anglais dont je vous donne ici quelques citations intéressantes à ce propos.

 

Prenez le temps de bien lire cet article afin de ne pas vous laisser induire en erreur sur notre véritable origine. Certains vous diront que nous venons du bhamajyoti ce qui veut dire qu’avant de venir en ce monde, nous n’avions pas de véritable forme, que nous étions  une énergie émanant du corps de Sri Krishna. Voici ici la définition de ce mot : ‘’Brahman, ou brahmajyoti: radiance émanant du Corps absolu de Sri Krsna (Bhagavan) et représentant l'aspect impersonnel de la Vérité Absolue, ou le premier degré de réalisation de l'Absolu. ‘’

 

Voyons auparavant d'où vient cette erreur de penser ainsi.

(SB 1.9.21) "La manifestation cosmique est dissoute de deux manières. L'une se produit tous les 4 milliards 320 millions d'années solaires, au moment où Brahma, régent de l'univers, prend son repos nocturne. L'autre, où l'univers entier est détruit, prend place à la fin de la vie de Brahma, laquelle dure cent de ses années, c'est-à-dire 311 billions 40 milliards d'années solaires -soit 4 milliards 320 millions x 2 (un jour et une nuit) x par 30 jours x 12 mois x 100 années.

 

A l'une ou l'autre de ces deux annihilations, l'énergie matérielle, qu'on désigne sous le nom de mahattattva, et l'énergie marginale, le jiva-tattva, se résorbent dans le Corps du Seigneur Suprême. Les êtres vivants (jiva-tattva) y demeurent alors comme endormis, jusqu'à ce que l'univers matériel soit à nouveau créé. Telles sont les voies de la création, du maintien et de la destruction du monde matériel."

 

Ici il est dit qu’une fois que ce monde matériel est annihilé pendant des milliards d’années que les âmes qui ne sont pas retournées avec Krishna au moment de la destruction du monde matériel iront dormir pendant tout ce temps dans le corps de Krishna ou brahmajyoti. Cet endroit n’est pas leur véritable origine. Lorsque le monde matériel est reconstruit toutes ces âmes à leur réveil font l’erreur de penser que leur origine est le brahmajyoti, car elles ont oublié qu’avant elles étaient avec Krishna dans le monde spirituel.

 

Srila Prabhupada appelait son magazine "Back To Godhead" qui veut dire Retour à Dieu. Le dictionnaire nous dit que le mot ‘’Retour’’ veut dire, revenir vers l’endroit dont nous venons. Cet endroit bien sûr n’est pas le brahmajyoti, car nous y sommes que temporairement à la fin de chaque annihilation du monde matériel.

 

Certains frères en Dieu de Srila Prabhupada, de la Gaudhya Matha sans les nommer, ne peuvent accepter les mots de Srila Prabhupada même si ceux-ci viennent de Sri Caitanya Mahaprabhu, comme il est dit dans le Srimad-Bhagavatam (4.29, 36-37) et que voici : Sri Caitanya Mahaprabhu enseigne, "Jivera 'svarupa' haya-krsnera" |"jivera ‘svarupa' haya -- krsnera ‘nitya-dasa' : "Selon sa nature originelle et éternelle, chaque être est l’éternel serviteur de Krsna.’’ Ainsi, dès que nous optons pour le service de Vasudeva, nous parvenons à notre condition première : c’est ce qui correspond à ce qu’on appelle l’état libéré."

Krishna ajoute dans la Bhagavad-gita: (10.8) "De tous les mondes, spirituels et matériels, Je suis la Source, de Moi tout émane." 

Aussi dans la teneur et portée de ce même verset il est dit: "L'érudit, l'homme pleinement versé dans l'étude des Vedas, qui connaît l'enseignement de maîtres parfaitement compétents tels que l'avatara Caitanya Mahaprabhu, et sait faire le pas de la théorie à la pratique, peut comprendre que Krsna est l'origine de tout ce qui est, dans l'univers matériel comme dans le monde spirituel. Sa pleine connaissance le fixe fermement dans le service du Seigneur Suprême, et ni les sots, ni les commentateurs les plus vaniteux, aussi nombreux soient-ils, ne peuvent l'égarer."

 

Il est difficile de comprendre pourquoi les frères en Dieu de Srila Prabhupada n’acceptent pas les paroles de Sri Caitanya Mahaprabhu qui est Krishna Lui-même et aussi de Krishna dans la Bhagavad-gita. La seule explication est de comprendre qu’ils sont teintés d’impersonnalisme. Cela est le résultat de leur offense de ne pas accepter les paroles de Caitanya Mahaprabhu et de Krishna.

 

 

Srilla Bhaktisiddhanta Sarasvati Prabhupada qui est le maître spirituel de Srila Prabhupada et chef de la Gaudhya Matha était appelé ‘’simha-guru’’ qui veut dire le lion-guru. Lors de ses voyages en Inde et surtout dans le sud il avait la réputation d’être un grand et incroyablement puissant débatteur. Divers promoteurs de l’école mayavadi traversaient la rue de peur de le confronter. Il était connu pour les accoster et de les châtier, car ils trompaient le public innocent avec leur fausse philosophie d’impersonnalisme.

 

Le Srimad-Bhagavatam (8.4.14) nous dit : Le mot svarupa se réfère à la sarupya-mukti, qui consiste à retourner au royaume de Dieu pour y demeurer Son serviteur éternel; le bhakta retrouve alors un corps spirituel qui ressemble exactement à celui du Seigneur. (Prenez le temps de voir ce qui est dit à propos de la forme svarupa en cliquant ici.)

 

Dans les prochaines citations Srila Prabhupada nous dit clairement que nous venons du monde spirituel et non du brahmajyoti.

 

 

(Bhagavad-Gita 11.55)  Cet ouvrage a pour but de leur montrer comment saisir leur nature spirituelle et retrouver leur relation éternelle avec l'Etre spirituel suprême, comment retourner à leur demeure originelle, au royaume de Dieu.

 

(Bhagavad-Gita 13.26) Même si l'homme du commun n'a pas les mêmes facultés que les "philosophes" ou "érudits", le fait d'écouter avec foi les paroles d'une personne faisant autorité en matière spirituelle l'aidera à dépasser l'existence conditionnée, à retourner auprès de Dieu, en sa demeure originelle.

 

(Bhagavad-Gita 15.15) Les Vedas donnent à l'homme, en effet, la juste orientation qui lui permettra de façonner sa vie de telle sorte qu'il retourne à Dieu, en sa demeure originelle.

 

(Bhagavad-Gita 17.25) Celui qui désire être élevé au niveau spirituel ne doit chercher, par ses actes, aucun profit matériel. Il faut agir dans le but d'obtenir le plus précieux des biens: l'élévation au royaume spirituel, le retour à Dieu, en notre demeure originelle.

 

(Bhagavad-Gita 10.8) De tous les mondes, spirituels et matériels, Je (Krishna) suis la Source, de Moi tout émane.

 

(SB 4.6.51) Quant à la venue de l'énergie spirituelle dans le monde matériel, sachons que tous les êtres sont identiques au Seigneur Suprême en tant que parcelles de Sa Personne, mais qu'ils portent divers noms à cause des différents gunas qui les recouvrent.

 

(SB 4.11.4) La conception du "moi" et du "toi", ou aham tvam, séparés l'un de l'autre, est due à notre oubli de la relation éternelle qui nous unit à Dieu. Krsna, la Personne Suprême, est au centre de toutes les relations, et nous sommes tous des parcelles de Sa Personne, tout comme les bras et les jambes sont des parties du corps. Lorsque nous parvenons à comprendre réellement qu'un lien éternel nous unit au Seigneur Suprême, cette distinction, qui repose sur une conception corporelle de l'existence, disparaît naturellement.

 

(SB 7.7.19-20) Comme les êtres distincts sont des infimes parcelles de Dieu -ou des échantillons si l'on peut dire-, leurs caractéristiques ne diffèrent pas de celles du Seigneur Suprême.

 

(Livre Renaître annexe 3) Si les parcelles du Tout sont personnelles et individuelles, comment leur source, dont elles émanent et à laquelle elles appartiennent, cette même source pourrait-elle être impersonnelle?

 

Pour terminer il faut comprendre que l’origine des mondes est Krishna qui est bien entendu une personne. Notre origine est aussi une personne qui vivait en compagnie de Krishna, Dieu la Personne suprême. Derrière toute énergie il y a une personne.

 

Que ces gens teintés d’impersonnalisme écrivent autant de livres que Srila Prabhupada en a écrits à propos de la philosophie de la conscience de Krishna, alors à ce moment nous commencerons à leurs accorder une certaine crédibilité. D'ici là, mieux vaut prendre refuge en Srila Prabhupada qui a écrit tous ces livres qui ne se contredisent nulle part.

 

(Upadesamrita verset 5.5) Śrīla Bhaktivinoda Ṭhākura nous enseigne qu'un uttama-adhikārī se reconnaît à sa capacité d'amener de nombreuses âmes déchues au Vaiṣṇavisme. Corrélativement, nul ne doit devenir maître spirituel s'il n'a d'abord atteint le niveau de l'uttama-adhikārī. Tout disciple sérieux doit donc veiller à n'accepter pour maître spirituel que l’uttama-adhikārī.

 

Srila Prabhupada a dit le 16 mars 1976 à Mayapura en Inde: "Vous deviendrez parfait si vous suivez un dirigeant parfait.  C'est ainsi."

 

Nous savons tous ce que a accompli Srila Prabhupada. Ses livres seront les livres de lois pour les prochaines 9,500 années. Bien des maîtres spirituels passeront, mais les livres de Srila Prabhupada resteront. Il sera donc toujours présent dans ses livres et ce, comme je viens de le dire pour des milliers d'années. Il est donc le maître spirituel de tous. Il est le maître spirituel parfait qui nous rendra tous parfaits.

Par Aprakrita Dasa

 

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare