La Nouvelle du Jour


Certains remèdes sont pires que la maladie que l'on espère guérir.

Des statistiques récentes pour l'Amérique du Nord nous montrent qu'un citoyen a 21 fois plus de chance de mourir d'une maladie iatrogénique (maladie causée par un médicament ou une intervention chirurgicale) que de mourir à la suite d'un accident de la route.

Ces statistiques confirment les enseignements d'un pur dévot Prahlada Maharaja, qui affirme que les solutions matérielles sont pires que le problème original. En fait, la cause de toutes les maladies est d'origine spirituelle; cette cause est diagnostiquée par les grands sages de l'Inde comme étant l'oubli de notre relation d'amour avec Dieu la Personne Suprême.

L'âme qui perd contact avec Dieu oublie sa propre identité spirituelle et s'adonne à d'innombrables activités matérielles qui l'emmêlent dans un réseau de karma. Ce karma lui occasionne des souffrances et au lieu de se tourner vers Dieu pour alléger ses douleurs, l'âme recherche des solutions matérielles qui malheureusement entraînent d'autres réactions karmiques, donc d'autres souffrances.

Dans sa course au bonheur, 1'âme néglige de plus en plus Krishna; elle ne pense pas du tout à adopter une solution spirituelle à ses problèmes et reste prisonnière de son karma. Prahlada Maharaja dit aussi: "Le matérialiste, s'estimant doté d'une intelligence supérieure, ne cesse d'agir en vue d'accroître ses richesses. Mais, ainsi que l'explique les Védas il ne rencontre que des échecs répétés dans ses activités matérielles, aussi bien dans cette vie que dans la suivante. A vrai dire, les résultats qu'il obtient sont inévitablement le contraire de ceux auxquels il aspire." (Srimad Bhagavatam 7-7-41)

Le dévot du Seigneur, lui, cherche à se guérir définitivement de toutes maladies en prenant la médecine suprême du chant des Saints Noms de Krishna. En méditant sur le chant du mahamantra:

 

Hare Krishna
Hare Krishna
Krishna Krishna
Hare Hare

Hare Rama
Hare Rama
Rama Rama
Hare Hare

il réalise qu'il est une âme spirituelle, éternellement liée à Krishna dans une relation d'amour et de dévotion. En s'engageant ainsi au service du Seigneur, le dévot se libère de tout karma, bon ou mauvais. Il comprend que toutes ses souffrances ne sont dues qu'à son karma passé. Il sait bien que la condition de son corps comme celle de l'âme dépend de Krishna. Le dévot de Krishna prend soin de son corps par devoir, afin de pouvoir mieux servir le Seigneur. Quel que soit sa situation, le dévot garde une vision spirituelle et n'utilise son corps qu'à des fins spirituelles. C'est cela la vraie médecine, la médecine qui mettra fin à toutes les maladies.

Aprakrita Dasa

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare