Voici le résumé d'une lecture donnée par Srila Prabhupada le 10 juin 1969 à New-Vrindavan. (Śrīmad-Bhāgavatam 1.5.11)

En fait, ce nom transcendantal de Kṛṣṇa, ou Dieu, peut être chanté  au stade libéré. Par conséquent, nous enseignons, tout en chantant, qu'il y a trois étapes. Le côté offensif, le côté libéré, et aussi sur la plate-forme de l'amour de Dieu. C'est l'étape de la perfection du chant. Au début, nous chantons offensivement - les dix types d'offenses. Mais cela ne signifie pas que nous ne chanterons pas. Même s'il y a des offenses, nous continuerons à chanter. Ce chant m'aidera à me purifier. Bien entendu, nous devons veiller tout de même à ne pas commettre d'offenses. C'est pourquoi cette liste de dix types d'offenses est donnée. Nous devons essayer d'éviter les offenses. Et dès qu'il s'agit de chants sans offense, alors c'est la libération. C'est l'étape libérée. Et après cette étape, le chant sera très agréable parce que c'est sur la plate-forme transcendantale, l'amour réel de Kṛṣṇa et de Dieu sera savouré. Mais la même chose ... Le chant ...  Mais au stade mature ... Tout comme Rūpa Gosvāmī, il disait que "Qu'est-ce que je chante avec une seule langue et qu'entendrai-je avec deux oreilles? Si j'avais des millions d'oreilles, si j'avais des millions de langues, alors j'aimerais chanter et entendre. " Parce qu'ils sont au stade libéré.


Mais nous ne devons pas être découragé par cela. Nous devons continuer avec persévérance. Utsāhād dhairyāt. Utsāhāt signifie avec enthousiasme, et dhairyāt, dhairyāt signifie persévérance, patience. Utsāhāt. Niścayāt. Niścayāt signifie avec une ferme détermination: "Oui, j'ai commencé à chanter. Il y a eu peut-être des erreurs, mais si je continue, Kṛṣṇa sera heureux de me placer sur la plate-forme transcendantale et je savourerai ce qu'est ce chant Hare Kṛṣṇa." Tout comme Viśvanātha Cakravartī a dit que la mangue au stade mûr et au stade non mûr. Stade non mûr, c'est amer, mais la même mangue, quand elle est bien mûre, elle est douce, la douceur même. Nous devons attendre cette étape et veiller à ne pas commettre d'offenses. Alors nous, sûrement, nous atteindrons la perfection. Tout comme un patient malade, s'il suit les prescriptions du médecin et prend le médicament, il sera sûrement guéri.

Note par Aprakrita Dasa: "Nous devons chanter Hare Krishna même si nous commettons des offenses. Cela ne signifie pas que nous devons arrêter. Il faut continuer quand même, mais en faisant attention de ne pas en commettre. Un jour notre chant sera pur et nous en serons vraiment heureux."

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare