Voici un verset de la Bhagavad-gita très important, qui explique la façon de sortir de ce monde matériel pour retourner dans notre vraie demeure qui est le monde spirituel. Il faut arriver à penser à Krishna continuellement et lorsque nous quitterons ce corps de matière notre dernière pensée se dirigera vers Lui et ainsi nous laisserons ce monde. Nous nous dirigerons alors vers un endroit où la naissance, la maladie, la vieillesse et la mort n'existent pas.

Emplis toujours de Moi ton mental, et deviens Mon dévot, offre-Moi ton hommage, voue-Moi ton adoration, et certes à Moi tu viendras. Cela, Te te la promets, car tu es Mon ami, infiniment cher.

TENEUR ET PORTEE

La part la plus secrète, la plus "confidentielle" du savoir est que l'on doit devenir un pur dévot de Krsna, toujours penser à Lui et agir pour Lui. Inutile de se transformer en un professionnel de la méditation. La vie doit être organisée de façon à ce que chacun rencontre à tout moment l'occasion de penser à Krishna. Que les activités quotidiennes soient donc toujours liées à Krishna. On doit, à vrai dire, façonner sa vie entière de manière à ce que durant les vingt-quatre heures du jour, on ne puisse penser à rien d'autre que Krsna. Car, à l'être établi dans une forme aussi pure de la conscience de Krishna, le Seigneur promet le retour à Sa demeure, où il pourra vivre en Sa compagnie, Le voir face à face. Cette part du savoir, la plus secrète, Sri Krishna la révèle à Arjuna parce qu'il est Son ami très cher. Quiconque marche sur les traces d'Arjuna, pourra comme lui, devenir un ami très cher de Krishna, et atteindre une perfection semblable à la sienne. Ce verset souligne donc que l'on doit concentrer le mental sur Krishna, sur la Forme à deux bras, portant une flûte, sur le garçon au beau visage, au teint bleuté, dont les cheveux s'ornent de plumes de paon. Plusieurs textes, dont la Brahma-samhita, décrivent Sri Krishna. On doit fixer son mental sur la Forme originelle de Dieu, la Forme de Krishna. Au vrai, il ne faudrait pas même laisser son attention se divertir sur les autres Formes du Seigneur. Le Seigneur a de multiples Formes, celles de Visnu, Narayana, Rama, Varaha, etc., mais le bhakta doit concentrer son mental sur la Forme première du Seigneur, qu'Arjuna voyait présente devant lui. Ainsi, la concentration du mental sur la Forme de Krishna constitue la part la plus secrète du savoir, et Krishna la révèle à Arjuna parce qu'il est Son ami, infiniment cher.


(Bhagavad-gita XVIII:65)

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare