Certains ne peuvent concevoir que la grandeur de Dieu, sans toutefois en connaître l'étendue. Quand on leur parle de grandeur, ils voient de hautes montagnes, l'espace ou encore d'autres planètes. Aussi le Seigneur fut-Il dépeint en fonction de telles manifestations matérielles afin qu'on puisse ainsi méditer sur Lui. Voilà une autre facette de la conscience de Krishna. Quiconque pense: "Ces montagnes forment l'ossature de Krishna", ou conçoit le vaste océan Pacifique comme Son ombilic, fait preuve de conscience de Krishna. De même, on peut considérer les arbres et plantes comme les poils de Son corps, et Brahmaloka comme le sommet de Sa tête; le système planétaire de Pâtâlaloka se retrouvera alors sur la plante de Ses pieds. Ainsi peut-on penser à Krishna comme étant infiniment grand.

Dans un même ordre d'idée, on peut également considérer qu'Il est infiniment petit. Il s'agit là d'une nouvelle facette de Sa grandeur. Krishna peut créer la vaste manifestation cosmique, mais aussi un infime insecte. Dans un livre, on découvre parfois de tels insectes guère plus gros qu'un point et qui courent d'une page à l'autre. Ainsi se manifeste le génie de Krishna. Anoranîyân mahato mahîyân (Katha Upanishad 1.2.20): Il peut créer l'infiniment grand comme l'infiniment petit. Les hommes ont maintenant inventé le 747 qui, à leurs yeux, est un appareil imposant. Mais peuvent-ils créer un avion aussi petit qu'un insecte ailé? Cela leur est impossible. Or, la véritable grandeur ne se limite pas qu'à un aspect. Celui qui la possède doit pouvoir se faire infiniment petit ou grand.

Tiré du livre: "Kunti, Reine du Mahabharata" traduit par Priya Bhakta.

 

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare