Des faux gourous.

 

"Je me rends compte que la vie matérielle n'est pas la seule réalité ni le seul but de tout ce qui existe. J'ai envie d'en savoir plus sur le côté spirituel des choses. Mais où puis-je me diriger? Comment reconnaître le vrai maître, et comment démasquer le charlatan et le fourbe?"

 

C'est vrai qu'il existe dans le monde un grand nombre de gourous qui se proclament détenteurs de la vérité. Ils ont tous des disciples qui les acclament comme les meilleurs des gourous. Plus un gourou a de disciples, plus il est vraisemblable que son enseignement soit insipide et sans valeur. La raison en est que la plupart des personnes qui manifestent un certain intérêt pour la vie spirituelle ne sont pas prêtes à assumer une quelconque restriction. Un gourou populaire sait très bien que s'il enseignait à ses ouailles les règles de discipline strictes conseillées dans les Ecritures, la plupart de ses disciples partiraient. Donc, il présente un enseignement édulcoré et pseudo-spirituel qui ne comble personne.

 

Il existe, par exemple, des milliers d'écoles de yoga éparpillées de par le monde qui enseignent la technique des postures physiques et des exercices respiratoires bénéfiques pour la santé, autant physique que mentale. D'autres vont un peu plus loin et apprennent à leurs élèves à méditer sur le vide cosmique, pour "s'immerger dans l'unicité" ou dans tout autre concept similaire mais tout aussi vague. Du moins, c'est ce que dirait un gourou "illuminé et dans le vent".

 

Oubliez tout cela. Le vrai but du yoga, comme l'enseignent les Ecritures védiques à maintes reprises, est de s'unir à Dieu. Pour ce faire on doit renoncer à toutes nos habitudes néfastes. Mais vous ne verrez pas M. ou Mme Gourou s'attarder la-dessus - ils préfèrent amasser des élèves à bon compte et vivre confortablement, parfois même dans le luxe, grâce à l'argent de leurs disciples.

 

Loin d'imposer des restrictions aux organes des sens, certains vont même jusqu'à affirmer que la liberté sexuelle et toutes les drogues dont on peut avoir envie provoqueront en fin de compte de l'aversion pour ces mêmes choses et raviveront ainsi notre vie spirituelle. D'autres vous donneront un mantra personnel (en échange d'une rémunération, bien entendu) et vous diront que par sa seule récitation vous atteindrez la perfection du yoga, sans devoir modifier vos habitudes alimentaires ni votre style de vie. Il arrive souvent qu'ils affirment être eux-mêmes Dieu, ou bien que nous sommes tous Dieu, et qu'il suffit de le "découvrir et de le comprendre".

 

Les Ecritures appellent ces méthodes dangereuses de yoga "le yoga des fourbes et des dupes". Elles évoquent l'analogie de l'homme aveugle qui guide d'autres aveugles. Tous sans exception - autant les gourous aveugles que les disciples aveuglés - se précipitent dans un abîme.

 

Méfiez-vous tout particulièrement des gourous qui affirment qu'il n'est nul besoin de lire les Ecritures védiques, comme la Bhagavad-Gita. Ils ne cherchent qu'à empêcher leurs disciples de découvrir par eux-mêmes à quoi devrait ressembler un vrai gourou.

 

L'un des grands maîtres de la Conscience de Krishna fit un jour cette remarque frappante: "Un simple balayeur de rue sincère vaut bien mieux que le charlatan spiritualiste qui travaille uniquement dans le but de gagner sa vie".

 

Donc, méfiez-vous des faux gourous! Par Ananda Tirtha Dasa
Traduit par Alberto, Suisse.

 

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare