Le pilote invisible.

 

 

Aujourd'hui, la masse des hommes pense que la vie procède de la matière. Nous ne pouvons permettre que cette théorie absurde se propage sans que personne ne dise rien. La vie ne procède pas de la matière, bien au contraire, c'est la matière qui procède de la vie; et il ne s'agit pas là d'une théorie mais d'un fait. La science repose sur une fausse théorie; il s'ensuit que toutes les démonstrations subséquentes ainsi que leurs conclusions sont fausses aussi, et voilà pourquoi la souffrance règne aujourd'hui sur le monde. Lorsque toutes ces théories erronées de la science moderne auront été rectifiées, les hommes trouveront le bonheur. Nous devons donc lancer un défi aux hommes de science et les vaincre, sans quoi ils fourvoieront la société tout entière. La matière évolue en six phases: naissance, croissance, maturité, reproduction, dégradation et mort. Quant à la vie qui anime la matière, soit l'âme spirituelle, elle est éternelle et ne subit aucune de ces transformations. La vie semble s'épanouir et se détériorer, mais en réalité, elle demeure immuable tout au long de ces six phases de transformation jusqu'à ce que le corps devienne trop usé. Alors, quand vient la mort, l'âme revêt un nouveau corps. Tout comme nous changeons de vêtements lorsque ceux-ci sont usés, lorsque le corps devient vieux et inutile, nous revêtons alors un nouveau corps.

 

Krsna enseigne dans la Bhagavad-gita (2.13): dehino 'smin yatha dehe kaumaram yauvanam jara / tatha dehantara-praptih - "A l'instant de la mort, l'âme prend un nouveau corps, aussi naturellement qu'elle est passée, dans le précédent, de l'enfance à la jeunesse, puis à la vieillesse." Et Il ajoute ensuite: antavanta ime deha nityasyoktah saririnah (2.18) - seul le corps matériel de l'être éternel et indestructible connaît l'anéantissement. Le corps de matière est donc périssable, tandis que la vie qui l'anime est nitya, éternelle.

 

Toute activité repose sur la présence de ce principe vital. Ces hautes vagues dans l'océan, nous l'avons dit, sont provoquées par une force vitale. Et cet avion [Srila Prabhupada montre un avion dans le ciel], vole-t-il tout seul?

 

Dr. Singh: Non, il y a quelqu'un pour le piloter.

 

Srila Prabhupada: Oui, et il en va ainsi de toute chose. Pourquoi ces crapules de savants nient-ils ce fait? Les avions ont beau être des appareils imposants, ils volent néanmoins sous la direction d'une minuscule étincelle spirituelle, c'est-à-dire le pilote. Sans elle, cet énorme avion ne pourrait pas voler; les hommes de science ne sauraient prouver le contraire. Et tout comme cette petite étincelle spirituelle permet à un si grand appareil de voler, une autre étincelle spirituelle, géante celle-là, dirige la manifestation cosmique tout entière.

 

Puisé dans le livre: La vie vient de la vie.

 

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare