La Nouvelle du Jour

SRIMAD-BHAGAVATAM - CHANT 5 - CHAPITRE 14 VERSET 22

karhi sma cit kama-madhu-lavan vicinvan yada para-dara-para-drav-yany
avarundhano rajna svamibhir va nihatah pataty apare niraye.



TRADUCTION

L'être conditionné se sent parfois attiré par le maigre bonheur que procure la satisfaction des sens, il se livre alors aux plaisirs charnels illicites ou s'approprie le bien d'autrui. Il risque ainsi d'être arrêté par les représentants de la loi ou d'être frappé par le mari ou le protecteur de la femme qu'il a séduite. Ainsi, pour une satisfaction minime, il sombre dans une condition infernale et se voit mis en prison pour viol, enlèvement, vol ou quelque autre méfait.

TENEUR ET PORTEE

L'existence matérielle est telle que l'âme conditionnée, en s'adonnant aux plaisirs illicites de la chair, au jeu, à différentes formes d'ivresse et à la consommation de chair animale, se trouve sans cesse dans une situation dangereuse. La consommation de chair animale et l'absorption de substances enivrantes ou toxiques excitent de plus en plus les sens, si bien que l'âme conditionnée devient la proie des femmes. Mais pour les garder près de soi, il faut de l'argent, et pour obtenir cet argent, il faut mendier, emprunter ou voler. Autrement dit, celui qui se trouve dans cette situation doit se livrer à des actes détestables qui le font souffrir aussi bien dans cette vie que dans la suivante. En conséquence, quiconque s'intéresse à la spiritualité ou qui a déjà emprunté la voie de la réalisation spirituelle doit mettre un terme à toute activité sexuelle illicite. Bien des bhaktas succombent à ces plaisirs illicites, allant jusqu'à voler ou même à déchoir de l'ordre du renoncement, si hautement respecté; pour assurer leur subsistance, ils acceptent alors d'accomplir toutes sortes de tâches ingrates, ou même de se faire mendiants. C'est pourquoi les sastras affirment que le matérialisme est fondé sur la vie sexuelle, licite ou illicite (yan maithunadi-grhamedhi-sukham hi tuccham). La vie sexuelle présente en effet de nombreux dangers, même pour ceux qui s'attachent à la vie de famille. Que l'on ait ou non un contrat de mariage, cela demeure toujours, une grande source d'ennuis. Bahu-duhkha-bhak: après s'être livré aux plaisir de la chair, on doit endurer des tourments innombrables. L'existence matérielle fait souffrir de plus en plus. Tout comme un avare incapable d'utiliser ses richesses de façon profitable, le matérialiste tire un mauvais parti des avantages que lui offre la vie humaine; plutôt que de l'utiliser en vue de l'émancipation spirituelle, il se sert de son corps pour la satisfaction des sens. Aussi mérite-t-il d'être traité d'avare.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare