La Nouvelle du Jour

 

Souvent les gens donnent le nom de "statues" aux murtis (Manifestation de la forme personnelle de Dieu à travers certains matériaux) que nous adorons dans le temple ou à la maison. Voici différents textes pris dans les livres de Srila Prabhupada et qui vons vous donner une meilleure compréhension des murtis.

Murti, arca-vigraha, arca-murti, ou Forme arca: Manifestation de la Forme personnelle de Dieu à travers certains matériaux déterminés, telle qu'on la trouve dans les temples. Krsna, créateur et maître de tous les éléments matériels, apparaît dans cette Forme (qui doit être installée par un maître spirituel qualifié) pour permettre à ceux dont les sens ne sont pas encore purifiés de toute souillure matérielle de Le contempler et de Le servir.
(Glossaire.)

Aussi, le bhakti-yogi adore Krsna dans Sa forme arca, celle-ci lui permettant d'appliquer justement la conception corporelle qu'il a de toute personne réelle. Il va sans dire que l'adoration du Seigneur Suprême sous Sa forme de murti n'est pas une pratique idolâtre. Les Écritures védiques précisent que le culte de Dieu peut être saguna ou nirguna, selon que l'on voit le Seigneur avec ou sans Ses Attributs. L'adoration de la murti est saguna, car le Seigneur y est représenté à l'aide d'éléments matériels. Toutefois, la Forme du Seigneur n'est pas matérielle, même si elle est représentée dans le bois, la pierre ou la peinture à l'huile. Telle est la nature absolue du Seigneur Suprême. Prenons un exemple, un peu cru, mais fort approprié : une lettre postée dans l'une des boîtes officielles placées à cet effet sur la voie publique parviendra à destination, sans difficulté. Mais il n'en sera pas de même pour une lettre jetée dans une boîte quelconque, ou dans une imitation de boîte à lettres, non reconnue par le bureau des postes. De même, le Seigneur Suprême, Dieu, a Sa représentation autorisée en la murti, ou arca-vigraha, qui est Son incarnation. Or, omniprésent et tout-puissant, Krsna peut, à travers Sa Forme arca, accepter les offrandes de Son dévot et ainsi faciliter le service que Lui vouent les âmes conditionnées.

(Bg 12.5) Cela dénote simplement que son ignorance l'empêche de voir la réalité. Comment la murti pourrait-elle être matérielle? La pierre, elle aussi, est une énergie de Krsna. Prenons l'exemple de l'électricité: bien que cette énergie soit omniprésente, seul un électricien saura la rendre utilisable. De même, Krsna est omniprésent, mais seuls Ses dévots connaissent 1'art d'utiliser la pierre pour apprécier Krsna. Un bhakta sait que la pierre ne peut exister indépendamment de Krsna et lorsqu'il voit la murti, il voit Krsna. Il réalise ainsi que Krsna et Son énergie ne font qu'Un.

Nous pouvons adorer Krsna à travers Son énergie, représentée par la pierre. Mais nous ne pouvons toutefois rendre un culte à la pierre comme s'il s'agissait de Krsna en personne. Nous adorons simultanément Krsna et Son énergie, et puisque nous voyons tout comme l'énergie de Krsna, nous pouvons ainsi vénérer toute chose. Mais cela ne veut pas dire que nous allons adorer un arbre comme nous adorons la murti de Krsna dans le temple.
(La vie vient de la vie.)

Dans chaque type d'adoration, diffèrent également le vêtement, la nourriture, la propreté, etc... En outre, le sentiment et le comportement face à l'objet d'adoration varient selon les religions. Certains dévots, la conscience saturée de dévotion, installent la Forme du Seigneur Suprême (murti) dans leur cœur, leurs pensées ou sur un autel, sachant bien que le Seigneur et la murti ne font qu'Un. D'autres processus davantage enclins aux arguments et à la logique rejettent l'image externe. L'aspirant doit alors imaginer une conception du Seigneur et l'adorer. Néanmoins, il importe de garder à l'esprit que toutes ces murtis constituent d'authentiques représentations du Seigneur, de les adorer sous la direction d'un pur dévot nous permettra donc d'atteindre le pur amour pour Dieu.
(Livre RENAITRE)

Chacun de vous peut également s'entretenir sur le thème de la Bhagavad-gita et du Srimad Bhagavatam et installer des murtis de Radha et Krishna ou de Gaura nitai, ou bien des deux et les adorer très consciencieusement dans sa propre maison. Ce n'est pas qu'il faille ouvrir des centres partout dans le monde. Quiconque s'intéresse au mouvement pour la conscience de Krishna peut installer chez lui des murtis et, sous une tutelle compétente, les adorer régulièrement, chanter le maha mantra et s'entretenir de la Bhagavad-gita et du Srimad Bhagavatam.

Voilà ce que nous enseignons. Ceux qui ne se sentent pas encore prêts à vivre dans un temple ni à suivre la discipline stricte du temple -en particulier les chefs de famille qui vivent avec leur épouse et leurs enfants- peuvent fonder un centre chez eux en installant une murti, en adorant le Seigneur matin et soir, en chantant Hare Krishna et en étudiant ensemble la Bhagavad-gita et le Srimad Bhagavatam. N'importe qui peut faire cela chez lui sans difficulté.
(Livre Pratiquer à la maison.)

Comme toutes ces pratiques dévotionnelles sont absolues, il n'existe pas de différence fondamentale entre le fait d'adorer la murti dans le temple et celui de voir le Seigneur ou de chanter Ses gloires. Toutes ces pratiques sont autant de façons de voir Dieu, car tout acte accompli dans le cadre du service de dévotion est un moyen d'entrer en contact direct avec le Seigneur.
(S.B.: 7.5.24)

Compilé par Aprakrita dasa.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare