La Nouvelle du Jour

 

J'ai fait quelques recherches et j'ai finalement tombé sur un livre parlant de Srila Bhaktisiddantha Sarasvati. Je vous donne ici quelques données de ce grand et pur dévot.

Le 6 février, 1874 à 3:30 dans l'après midi à Jagannatha Puri en Inde naquit Bimala Prasad Datta qui plus tard allait devenir Srila Bhaktisiddantha Sarasvati. Il était le quatrième fils de Bhaktivinoda Thakur et Sriyukta Bhagavati Devi. Un astrologue expérimenté trouva sur son corps trente deux symptômes d'une grande personnalité. Aussi le garçon est né avec le cordon ombilical entouré autour de son cou. Pour bien comprendre ceci, il faut que je vous dises, que lors de sa deuxième initiation le dévot obtient un fil sacré qu'il placera sur son corps et aussi autour de son cou. L'astrologue a fait ce commentaire: "J'ai fait plusieurs horoscopes dans ma vie, mais je n'ai jamais vu une personne avant autant de signes d'une grande personnalité. Cet enfant deviendra célèbre à travers le monde comme un sage enseignant le but ultime de la vie."

 

Quand l'enfant a atteint l'âge de six mois, il y a eu le festival du chariot. Celui-ci, s'arrêta pendant trois jours devant la maison de Bhaktivinoda Thakur. Suivant les instructions de son mari Bhagavati Devi amena le garçon devant le chariot et la guirlande de fleurs sur la murti de Jagannatha tomba et encercla l'enfant. Ceci fut considéré par les gens qui étaient présents comme un signe d'une faveur spéciale de Krishna.

 

Depuis le début de sa venue Srila Bhaktisiddantha Sarasvati montra plusieurs signes d'un personne éternellement associée avec le Seigneur. Il est descendu en ce monde en réponse aux prières de son père Srila Bhaktivinoda pour l'aider à répandre le mouvement pour la Conscience de Krishna.

 

Un jour à l'âge de deux ou trois ans, son père a ramené à la maison quelques mangues du marché. Bimala Prasad s'est emparé d'une d'elles proclamant qu'elle lui appartenait. Son père reprit le fruit lui disant d'une voie grave que cette mangue n'avait pas encore été offerte à Krishna et qu'il aurait dû attendre avant de la prendre. Le garçon dans un grand repentir s'est exclamé en faisant voeux de ne plus jamais manger de ce fruit tout au cours de sa vie. Il resta fidèle à sa promesse pendant toute son existence. Lorsqu'on lui offrait parfois un de ces fruits, il disait qu'il avait offensé Krishna en prenant le fruit sans qu'il soit offert à Krishna. Ceci est une caractéristique d'une personne prêchant par son exemple. Ils enseignent par leurs actions. Il faut aussi savoir que lorsqu'un enfant fait cette erreur Krishna ne prend pas ceci pour une offense, mais il tint tout de même son voeux toute sa vie.

 

Dès le début le garçon écoutait avec grande attention la prédication de son père. Les gens étaient amusés de voir cet enfant écouter si absorbé. A l'âge de sept ans il connaissait tous les versets de la Bhagavad-gita et pouvait les expliquer de façon exacte. Il avait une mémoire incroyable. Ce qu'il lisait une fois, il pouvait s'en souvenir avec exactitude. Il préférait lire les livres saints que ceux de l'école. Il pouvait cependant répondre instantanément à toutes les questions de ses professeurs. Lors des examens il obtenait toujours d'excellents résultats.

 

Il pouvait débattre avec tous, sur différents sujets. Personne ne pouvait le défaire. Un jour, au collège il eut un débat avec un célèbre professeur sur les calculs astrologiques. Après quelques discussions le professeur érudit accepta sa défaite. Il devint si affecté qu'il déféqua. Après cet événement, tous eurent peur de débattre avec le jeune homme.

Un jour, en 1898, lorsque celui qui allait devenir son maître spirituel vint écouter un discours de Bhaktivinoda, celui-ci suggéra à son garçon de lui demander de l'accepter comme son disciple. Se sentant inférieur à l'enfant et non qualifié, Srila Gaura Kisora ne voulut pas l'initier. Ce n'est qu'à plusieurs demandes et sous la menace du garçon de se suicider, qu'il l'accepta finalement comme son disciple et lui donna le nom de: Sri Varsabhanavi-devi-dayita dasa.

En 1905, il décida de réciter le maha mantra; Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare, 300, 000 fois par jour. Ce qui veut dire, 192 tours de chapelet de 108 grains. Son but était d'atteindre le chiffre de un milliard des Noms de Krishna. Ceci allait lui prendre 9 ans. Chaque soir, il couchait sur le sol sans oreiller. Les jours de pluie, parce que la couverture de la hutte où il récitait le maha mantra laissait pénétrer l'eau, pour ne pas perdre de temps pour la réparer, il utilisait un parapluie et continuait à glorifier Krishna.

En 1911, il défait publiquement un groupe de soit disant bhramanas qui ne croyaient pas que Chaitanya Mahaprabhu était Krishna Lui-même, venu sur terre en Inde, il y a plus de 500 ans. Depuis cette défaite, la forme de Chaitanya fut adorée à partir de ce moment à travers l'Inde comme le forme du seigneur. Il prêchait vigoureusement contre tous ceux qui trompaient la société de ce temps. Pour cette raison, il dut faire face à différentes provocations de ces personnes. Un jour, il dit à Srila Prabhupada: "Ils veulent me tuer." En effet, ils ont offert 25 000 roupies (monnaie de l'Inde) au chef de police de la place en lui disant qu'ils allaient faire quelque chose contre Bhaktisiddantha Sarasvati, et que la police devait fermer les yeux et ne prendre aucune procédure contre eux. Le chef de police a compris à ce moment, qu'ils voulaient le tuer. Il dit à Bhaktisiddantha Sarasvati qu'ordinairement il accepte ces offres mais que cette fois-ci, il ne voulait pas agir contre lui, car il le considérait comme un homme saint. Il lui demanda de faire attention.

le 22 juin 1914, son père Bhaktivinoda qui était le maître spirituel de Gaura Kisora le guru de Bhaktisiddhanta quitte ce monde. L'année suivante le 17 novembre c'est au tour de Gaura Kisora de laisser la planète.

Le premier janvier, 1937 à 5.30 a.m. Srila Bhaktisiddantha quitte la planète et le dernier mot qu'il dit est :"Krishna". Il a travaillé à établir la fondation de son mouvement spirituel qui sera par la suite répandu à travers le monde par son disciple Srila Prabhupada le fondateur du Mouvement Hare Krishna.

Compilé par Aprakrita dasa

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare