Voici le résumé d'une lecture donnée par Srila Prabhupada le 1 mai 1973 à Los Angeles. (Śrīmad-Bhāgavatam 1.8.39)


Ce seul mot, pārakyasya est très important. Si vous travaillez ... Quelqu'un qui travaille très dur, personne n'est intéressé à travailler très dur pour les autres. Ce n'est pas la philosophie des matérialistes. Chacun veut sa propre satisfaction, c'est la satisfaction des sens. Donc, ceux qui sont dans le concept corporel de la vie, ils travaillent pour leur satisfaction corporelle. Mais si nous considérons philosophiquement, nous verrons que même ce corps ne nous appartient pas. C'est donc un mot très important, pārakyasya. Depuis le tout début. Le corps a été donné par le père et la mère. Donc, si quelqu'un crée quelque chose, alors cette chose appartient au créateur. Si le père et la mère ont créé ce corps, alors dès le début, le corps appartient au père et à la mère. Et en fait, dans l'enfance, comme le dit le père et la mère: «Asseyez-vous ici, mangez ceci, n'y allez pas», tout est contrôlé par le père et la mère, et à l'origine donné par le père et la mère.

Alors, comment pouvons-nous prétendre: "Ceci est mon corps"? Depuis le tout début. Ensuite, quelqu'un vous maintient. Supposons que vous travaillez au bureau, dans une usine. Donc en fait ce corps lui appartient, le responsable. Tout comme un chien. Le maître l'entretient et le corps du chien est destiné au service de ce maître. Dès que le maître lui dis: «Fais ceci», il le fait immédiatement. Un chien n'a pas d'indépendance. Ainsi, de cette manière, le corps appartient au maître. Au début, le corps appartient au père et à la mère. Ensuite, si vous grandissez, le corps appartient à votre pays. De cette façon, remontez jusqu'au point de mort, et après la mort aussi, le corps appartient aux autres.

Note par Aprakrita dasa: "Il est dit ici que notre corps ne nous appartient pas. Il est au service des autres. Il faut apprendre à l'engager au service de Krishna. Ainsi, nous servirons la plus grande des personnes et deviendrons complètement heureux."

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare