Voici le résumé d'une lecture donnée par Srila Prabhupada le 3 octobre à Mayapura (Śrīmad-Bhāgavatam 1.8.23)


Je dis: "Ces cheveux, mes cheveux, ma tête." Mais je ne sais pas combien il y a de poils. Tant de choses. Les ongles viennent de mon corps. Je ne sais pas comment ça se passe. Je mange de la nourriture. Je ne sais pas comment elle est transformée en sang et autres sécrétions, et ce sang est transféré à travers les veines, à travers les tuyaux, ici et là, et tant de machines mécaniques. C'est une machine. Cela continue. Mais cette machine n'est pas ma création. Cette machine est créée par cette nature matérielle. Cette machine est fabriquée dans le ventre de la mère. Selon mon karma, j'entre dans un type particulier de ventre de mère, et cette machine est faite par le prakṛti, par la nature. Tout comme cette fleur. Il y a une machine. La graine fructifiera, et un type particulier de fleur de la graine viendra parce que la machine est comme ça. Tout comme une machine à écrire, vous pouvez taper, mais une machine à écrire, vous ne pouvez pas ... Que vous devez accepter la machine automobile. C'est aussi une machine. Cela ... De même, il existe différents types de machines, et de cette machine, ce corps sort. Bhrāmayan sarva-bhūtāni yantrārūḍhāni māyayā [Le Seigneur Suprême Se tient dans le coeur de tous les êtres, ô Arjuna, et dirige leurs errances à tous, qui se trouvent chacun comme sur une machine, constituée d'énergie matérielle.  Bg. 18,61].


Note par Aprakrita dasa: "Notre corps est comme une machine. Tout est fait pour bien fonctionner. Tout est si bien organisé dans ce monde, alors nous devons en conclure qu'il y a un contrôleur qui a une grande et incroyable intelligence. Donnez Lui le nom que vous voulez, mais nous on L'appelle Krishna, qui veut dire l'infiniment fascinant."

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare