Voici le résumé d'une lecture donnée par Srila Prabhupada le 15 avril 1973 à Los Angeles (Śrīmad-Bhāgavatam 1.8.23)


Alors Hṛṣīkeśa. Kṛṣṇa est le contrôleur suprême. Hṛṣīka. Hṛṣīka signifie sens. Nous apprécions donc nos sens, mais finalement le contrôleur est Kṛṣṇa. Supposons que ce soit ma main. Je prétends que c'est ma main: "Je vais vous donner un bon coup de poing sur votre ..." Je suis très fier. Mais je ne suis pas le contrôleur. Le contrôleur est Kṛṣṇa. Si vous, s'Il retire le pouvoir de l'activité de votre bras, vous devenez paralysé. Bien que vous prétendiez: «C'est ma main. Je vais l'utiliser», mais quand elle est paralysée, vous ne pouvez rien faire. Par conséquent, je peux avoir possédé cette main par la grâce de Kṛṣṇa, mais je ne suis pas le contrôleur. C'est la conscience de Kṛṣṇa. Par conséquent, un homme sain d'esprit pensera qu'en fin de compte, si cette main doit être contrôlée par Kṛṣṇa, alors cela signifie qu'elle appartient à Kṛṣṇa. C'est la compréhension du bon sens. Je prétends que "ceci est ma main, ceci est ma jambe, ceci est mon oreille." Même les enfants disent. Vous demandez aux enfants: "Qu'est-ce que c'est?" "C'est ma main." Nous pouvons prétendre, mais en réalité ce n'est pas notre main. Elle est donnée pour ... Parce que je voulais utiliser mes mains de tant de façons, Kṛṣṇa me les a données: "Très bien, prends cette main. Utilise-la." C'est donc un don de Kṛṣṇa.

Note par Aprakrita dasa: "Nous pensons être le propriétaire de nos mains mais en fait elles appartiennent à Krishna. Elles nous sont prêtées. Krishna comme il est dit dans le texte, peut les rendre paralysées. Il y a même des gens qui à la naissance n'ont pas de mains. Alors c'est Krishna qui nous les prête. Une personne intelligente les utilisera au service de Son propriétaire qui est Krishna."

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare