Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

"Ô Seigneur, Toi qui es la Personne suprême et l’Ami éternel, bien que tu sois rempli de félicité et de connaissance, Tu t’es fais l’Ami des habitants de Vrindavan. Ô combien ces bhaktas ont de la chance!"  ( S.B. Chant 7)

Srila Prabhupada explique que la relation amicale avec Krishna est plus avancée que la simple attitude de service. Elle exprime l’effet d’un amour intense. C’est en pratiquant le service de dévotion offert à la murti que le cœur des bhaktas se purifie pour que, graduellement, l’amour spontané en émerge.

Les planètes spirituelles, parmi lesquelles se trouve notre demeure ultime, se distinguent par le type de relation que Krishna échange avec Ses dévots. Par exemple, les planètes Vaikhuntas (qui signifie "sans anxiété") sont des lieux transcendantaux ou Krishna, dans Sa forme à quatre bras de Narayana est adoré simultanément par Ses dévots avec grande opulence et révérence. Il est toujours accompagné par Sa conjointe, Laksmi, la déesse de la fortune. Sur la planète Goloka Vrindavan, c’est différent. Les bhaktas abandonnés à Krishna qui y accèdent sont liés à Krishna dans Sa forme de petit pâtre par un sentiment d’amour intense. Ils perçoivent Dieu comme leur Fascinant Ami, leur merveilleux Enfant, leur parfait Amoureux… Ces bhakta ont des divertissements intimes et éternels avec Lui. Ce sont des âmes qui ont atteint un niveau de total renoncement et d’abandon parce qu’il sont attachés à Krishna par un sentiment d’amour inconditionnel. On constate par exemple qu’Arjuna, dans la Bhagavad-gita, considérait Krishna comme son Ami d’enfance avec Lequel il jouait, mangeait et dormait depuis toujours.

Ce haut niveau de relation est le privilège des purs dévots qui s’absorbent constamment en Krishna. En fait, Srila Prabhupada nous enseigne que les deux objectifs de toutes les règles, des austérités et des devoirs spirituels sont de "toujours penser à Krishna et de ne jamais l’oublier". Dans Sa miséricorde immotivée, Il nous a donné à nous, occidentaux, le dixième chant du Srimad Bhagavatam sous la forme du "Livre de Krishna". Par la simple lecture de cet ouvrage, le cœur du spiritualiste ou de l’aspirant s’épanouit sous l’effet de l’amour de Krishna, tel qu’il est vécu sur Goloka Vrindavan. Il nous dit à cet effet dans son avant-propos:

"En règle générale, les gens croient qu'à servir la cause des principes moraux et des rites religieux, ils trouveront le bonheur. D'autres sont assurés que le bonheur dépend de l'acquisition de richesses, d'autres encore qu'il provient du plaisir des sens. Mais en vérité, nul ne peut être heureux autrement qu'en aimant Krishna.

Krishna peut parfaitement rendre l'amour qu'on Lui porte, sous la forme de différents échanges appelés rasas, ou sentiments de douceur. On compte pour l'essentiel douze formes de ces échanges d'amour. On pourra aimer Krishna en tant que l'Inconnu suprême, le Maître suprême, l'Ami suprême, l'Enfant suprême ou l'Amant suprême. Ce sont là les cinq rasas de base. On pourra également aimer Krishna de façon indirecte, en sept différents échanges, qui apparemment diffèrent des cinq premiers. Quoi qu'il en soit, si un être simplement ranime pour Krishna sa tendance à aimer assoupie, il verra son existence couronnée de succès. Il ne s'agit pas là d'une fiction ou d'un souhait, mais bien d'une réalité vérifiable grâce à une application pratique. Chacun peut directement percevoir les effets de l'amour de Krishna sur sa propre vie. "

Écrit et compilé par Hari Bhakti d.d.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare