Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

 

Comme le titre de cet article le dit Srila Prabhupada est définitivement un Saktyavesa-avataras.  Voyons auparavant la définition de ces mots:  Saktyavesa-avataras: ''Manifestations directes ou indirectes de Krsna, faisant apparaître un ou plusieurs pouvoirs spécifiques du Seigneur. Voyons aussi la définition du mot Avatara:  Avatara: (littéralt: qui descend.) Dieu, l'une de Ses émanations plénières ou l'un de Ses représentants, "descendu" du monde spirituel dans l'univers matériel pour rétablir les principes de la religion.''

Portez une attention spéciale à cet article afin de bien comprendre que Srila Prabhupada n'est pas un maître spirituel ordinaire et qu'il est bel et bien une personne mise en pouvoir par Krishna et que tous devraient l'accepter comme leur guru. Il est une personne réalisée ce qui veut dire une personne ayant parfaitement compris la Vérité Absolue. L'âme réalisée a reçu avec soumission cette connaissance des lèvres d'un maître spirituel à l'autorité incontestée du fait de son appartenance à une lignée de maître remontant à Dieu Lui-même, le Maître spirituel originel, et ses actions sont l'exemplification même des enseignements des Écritures révélées. L'âme réalisée sait que son moi spirituel est distinct du corps matériel et qu'il est éternellement le serviteur de Dieu.

 

 J'ai fait une recherche dans les livres de Srila Prabhupada afin de mieux comprendre ce qu'est un Saktyavesa-avataras et voici le résultat de cette recherche. 

Voici ce que dit le Srimad-Bhagavatam 2.7.3:  ''Lorsque le Seigneur apparaît en personne ou à travers l'une de Ses propres émanations plénières, on qualifie alors ces avataras d'amsa, kala, guna, yuga et manvantara; quant aux compagnons du Seigneur qui apparaissent en ce monde de par Sa volonté, ils portent, eux, le nom de saktyavesa-avataras. Mais il reste que l'authenticité de toutes ces manifestations du Seigneur devra toujours être confirmée par les assertions irrécusables des Ecritures sacrées -et non par les dires gratuits de quelque charlatan intéressé. Ces avataras, quelle que soit la catégorie dans laquelle ils se rangent, affirment toujours que Dieu, la Personne Suprême, est l'ultime vérité. Car, considérer la Vérité suprême comme impersonnelle revient à nier la Forme du Seigneur du fait d'une conception matérielle de la Vérité Absolue.''

 Srimad-Bhagavatam 4.5.21: ''D'ordinaire, les compagnons éternels du Seigneur, dans le monde spirituel, ne descendent pas dans l'univers matériel. Il arrive toutefois qu'ils y viennent sur Son ordre, non pour occuper un poste de dirigeant, mais pour se joindre à Lui, ou encore pour répandre le message divin parmi les hommes. De tels envoyés du Seigneur, dotés par Lui de pouvoirs particuliers, sont qualifiés de saktyavesa-avataras, ou avataras investis du pouvoir représentatif divin.''

Srimad-Bhagavatam 8.7.21: ''Puisque Siva est responsable de l'annihilation, pourquoi devrait-on s'adresser à lui pour obtenir la protection que donne d'ordinaire Sri Visnu? Brahma crée et Siva détruit, mais tous deux sont des émanations de Sri Visnu, appelées saktyavesa-avataras. Ils sont dotés d'une puissance spéciale semblable à celle de Sri Visnu, qui est en fait omniprésent dans toutes leurs activités. En conséquence, chaque fois que des prières sont offertes à Siva en vue d'obtenir sa protection, c'est en fait à Sri Visnu qu'elles s'adressent, car Siva, lui, s'occupe de la destruction. Siva est l'un des isvaras, les êtres qui dirigent l'univers, appelés saktyavesa-avataras. Aussi peut-il être considéré comme possédant les Attributs de Sri Visnu.''

Nous le voyons ici complètement en extase lors

d'un festival du Ratha-Yatra.

 

 

Voyons ce que veut dire aussi le mot Prabhupada, ou Visnupada:  Ce mot est un titre accordé aux grands bhaktas, purs représentants du Seigneur signifiant qu'ils représentent les pieds pareils-au-lotus (Voir la traduction au prochain paragraphe)  du Seigneur et que, par suite à leurs propres pieds (pada) s'assemblent tous les maîtres(prabhu).

Pieds pareils-au-lotus: On dit de Krsna qu'Il a des pieds pareils-au-lotus pour indiquer que:

  1. Ses pieds ne quittent jamais Krsnaloka, qui ressemble à une fleur de lotus;
  2. Les doigts de Ses pieds sont semblables à des pétales de lotus;
  3. La plante de Ses pieds est du rouge de la fleur de lotus et porte en outre la marque d'un lotus;
  4. La beauté, la douceur et la fraîcheur de Ses pieds rappellent celles du lotus.

    On dit aussi de Krsna, mais également de Ses émanations et de Ses représentants, les purs bhaktas, qu'ils ont des pieds pareils-au-lotus pour indiquer que, semblables à la fleur de lotus -qui bien qu'elle se trouve sur l'eau, ou même dans l'eau, n'est jamais mouillée, ils ne sont jamais souillés par l'énergie matérielle, par maya, même lorsqu'ils entrent en contact avec elle.

Srila Prabhupada n'est pas un être ordinaire il a débuté le service de dévotion dès sa tendre enfance. Il en parle dans la Bhagavad-gita au chapitre 6 verset 42 dans la teneur et portée que voici:

 ''Dans ce verset, le Seigneur loue les bienfaits de naître dans une famille de yogis ou de spiritualistes, ou gens de grande sagesse, car c'est l'occasion, surtout dans les familles d'acaryas ou de gosvamis, d'être, dès son plus jeune âge, encouragé à la vie spirituelle. Par tradition et par éducation, les membres de ces familles sont érudits, voués à Dieu et capables, le jour venu, de devenir des maîtres spirituels. Il existe, en Inde, beaucoup de ces familles d'acaryas, mais la décadence progressive de l'éducation spirituelle a provoqué leur lente dégradation. Par la grâce du Seigneur, il en reste encore quelques-unes qui, de génération en génération, forment des spiritualistes élevés. Naître en leur sein est la plus grande faveur, celle qu'accorda le Seigneur à notre maître spirituel, Om Visnupada Sri-Srimad Bhaktisidantha Saravasti Gosvami Maharaja, ainsi qu'à notre humble personne; il nous fut donc à tous deux donnés de pratiquer le service de dévotion dès notre plus tendre enfance. Et plus tard, l'ordre transcendant a uni nos voies...

 

La venue de Srila Prabhupada à travers le monde avait été prédite.

- Bhaktivinoda Thakura avait prédit environ 70 années auparavant qu'une personnalité apparaîtra bientôt et il se déplacera dans le monde entier pour diffuser les enseignements du Seigneur Caitanya".
 
 Aussi il avait dit: "Très bientôt, le chant de Harinama sankirtana sera répandu dans le monde entier. Oh, quand sera ce jour-là où les gens d'Amérique, d'Angleterre, de France, d'Allemagne, de Russie prendront des karatals et des mrdangas et chanter Hare Krishna dans leurs villes?''

 

- Il y a un peu plus de 500 ans, le Seigneur, Krishna, Se manifesta sous les traits de Sri Caitanya Mahaprabhu et annonça que Ses saints noms ¨Hare Krishna, Hare Rama¨ seraient un jour chantés dans chaque ville et chaque village du monde. Les années les siècles s'écoulèrent. Les disciples sincères de Sri Chaitanya Mahaprabhu se languissaient de savoir quand et comment cette audacieuse prédiction se réaliserait.

Or, voilà que le 13 août 1965, quelques jours seulement avant son soixante-neuvième anniversaire, A.C. Bhaktivendenta Swami quitte l'Inde pour l'Amérique. Philosophe érudit, homme d'une grande sainteté, il a décidé de se rendre aux États-Unis pour voir ce qu'il lui serait possible de faire. Il n'a pour seuls biens qu'une valise, un parapluie, une poignée de céréales, l'équivalent de sept dollars en roupies et plusieurs caisses de livres.

Voici une  vidéo de Srila Prabhupada lorsqu'il a débuté sa prédication dans un parc de New-York.

 

 Douze ans plus tard, en Inde, le 14 novembre 1977, Bhaktivedenta Swami quittait ce monde à l'âge de 81 ans. Que s'était-il donc passé ces douze années durant? Qu'avait-il bien pu faire en un si court laps de temps, lui qui n'était parti de rien, à un âge où tous pensent à la retraite?

 Il fit des merveilles, accomplit des prodiges. De 1965 à 1977, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Srila Prabhupada comme l'appellent affectueusement ses disciples, diffuse dans les principales villes du monde les enseignements de la Conscience de Krishna. Il crée une association internationale qui compte rapidement des milliers de membres dévoués. Il établit 108 temples sur les cinq continents, certains dans des domaines magnifiques. Afin de guider personnellement les membres de sa mission qui ne cesse de se répandre, il fait douze fois le tour du globe.

Et comme si cela ne suffisait pas pour un homme de son âge, Srila Prabhupada traduit et écrit 51 ouvrages publiés en 28 langues et distribués par centaines de millions dans le monde entier. Il donne des milliers de conférences, rédige des milliers de lettres et engage des milliers de conversations avec ses disciples et ses admirateurs. Il se gagne l'estime de centaines d'érudits et de personnalités de la scène politique et sociale, qui tous apprécient sincèrement sa contribution exceptionnelle dans les domaines de la religion, de la philosophie et de la culture.

 À l'exception de quelques uns, aucun n'avaient entendu le Nom de Krishna sur la planète. Rare aujourd'hui qui n'a pas entendu le maha-mantra: Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare. Srila Prabhupada est vraiment la personne qui a amené sur la planète le maha-mantra et toute la connaissance des Vedas. Personne d'autre ne l'a fait auparavant.

La Bhagavad-gita au chapitre 4 verset 2 dans la teneur et portée nous dit: ''Il apparaît à l'évidence, dans ce verset, que la Bhagavad-gita était spécialement destinée aux rois saints, auxquels incombait le devoir d'en appliquer les principes dans leurs Etats respectifs, pour le bénéfice de leurs concitoyens. Son but n'a certes jamais été de servir d'instrument à des êtres démoniaques, qui, l'interprétant sans restriction, la dénatureraient au détriment de tous. Comme une nuée de commentateurs sans scrupules s'était abattue sur elle, en trahissant le sens pur, il devint urgent de rétablir la vraie filiation spirituelle. Il y a 5 000 ans, le Seigneur Lui-même constata qu'une coupure s'était faite dans la lignée des maîtres spirituels, constatation exprimée dans ce verset, où il est dit que le véritable objectif de la Bhagavad-gita semble avoir été oublié.

De même, aujourd'hui, on trouve une multitude de traductions de la Bhagavad-gita, dont pratiquement aucune ne concorde avec les explications des maîtres appartenant à la lignée issue de Krsna. Nombreux sont les érudits profanes qui ont pratiqué leur propre exégèse de la Bhagavad-gita, mais aucun d'entre eux, ou presque, ne reconnaît véritablement en Krsna la Personne Suprême. Ce qui ne les empêche nullement d'utiliser "à leur profit" les paroles de Sri Krsna. Attitude typiquement démoniaque: rejeter l'existence de Dieu, mais jouir de ce qui Lui appartient sans aucune gêne.

Le présent ouvrage (La Bhagavad-gita) tente de répondre au besoin pressant d'une édition occidentale de la Bhagavad-gita conforme à la connaissance transmise par la filiation spirituelle (parampara) dont Krsna est la source. Si on l'accepte telle qu'elle est, la Bhagavad-gita peut apporter le plus grand bien à l'humanité; mais l'étudier en la considérant comme un simple recueil de spéculations philosophiques, c'est perdre son temps.'' 

Il y a plus de 600 interprétations de la Bhagavad-gita et Srila Prabhupada est venu nous donner la Bhagavad-gita ''telle qu'elle est''  c'est à dire sans modifications, telle qu'elle a été donnée par Krishna sur le champ de bataille il y a 5000 ans à Son disciple Arjuna. Srila Prabhupada n'avait aucune motivation personnelle. Il a traduit ce livre et en plus le Srimad-Bhagavatam, le Caitanya-Caritamrita et plusieurs autres. Il ne dormait que deux heures par nuit afin de nous donner cette connaissance pour retourner à Krishna prochainement. Il a fait cet immense travail afin de donner à cette société ce qui lui manque le plus, c'est à dire une autre vision de ce monde et du monde spirituel. Il n'a agit que par compassion pour élever chacun de nous vers un niveau de conscience supérieur, c'est à dire le pur amour pour Krishna, Dieu la Personne Suprême. 

Après son départ de ce monde, d'autres swamis sont venus, mais personne n'est à son niveau et personne n'a fait autant que lui.  Il faut savoir à la lumière des Écritures reconnaître le degré de pureté d'un dévot et choisir le plus grand de tous, comme maître spirituel.   Dans le livre: Upadesamrita 5.5,  Śrīla Bhaktivinoda Ṭhākura nous enseigne qu'un uttama-adhikārī (le plus haut de tous)  se reconnaît à sa capacité d'amener de nombreuses âmes déchues au Vaiṣṇavisme. Corrélativement, nul ne doit devenir maître spirituel s'il n'a d'abord atteint le niveau de l'uttama-adhikārī. Le kaniṣṭha-adhikārī et le madhyama-adhikārī peuvent eux aussi accepter des disciples, mais parce qu'ils se trouveront plus ou moins au même niveau qu'eux, ces derniers, sous direction insuffisante, ne progresseront que très difficilement vers le but ultime. Tout disciple sérieux doit donc veiller à n'accepter pour maître spirituel que l’uttama-adhikārī.

----------------------

Q.: Comment peut-on reconnaître un maître spirituel authentique?

R.: Son enseignement est spirituel; il n'abuse pas de ses disciples par la promesse de bienfaits matériels. Au contraire, il leur indique comment éteindre le brasier ardent de l'anxiété et du désir qui sont les caractéristiques prédominantes de l'attachement matériel. Il est aussi constamment engagé dans la glorification de Dieu, dans Son service et il incite ainsi tous et chacun à en faire autant.

La pureté de ses activités est exemplaire et il est une source d'inspiration et de support. Il ne dévie pas des instructions contenues dans les shastras et livres sacrés. Il a atteint la plus haute réalisation de Dieu, Bhagavan, et Le sert dans Sa forme personnelle. Il fait donc partie de cette lignée disciplique ininterrompue, la parampara, par laquelle la connaissance descend jusqu'à nous, comme le confirment d'ailleurs les Ecritures. Et finalement, ne gaspillant pas ses énergies dans diverses activités matérialistes intéressées, il se préoccupe plutôt à répandre la Conscience de Krishna, de Dieu, la Personne Suprême, sur toute la terre.

 -------------------------

Dès que nous lisons un de ses livres, il devient tout de suite notre maître spirituel, car c'est lui qui nous donne les instructions pour retourner à Krishna. Il est donc le maître spirituel de tous. Personne n'a écrit et n'écrira autant de livres que lui. La majorité d'entre nous, sommes devenus dévots au contact d'un de ses livres.

Le Srimad-Bhagavatam au chant 7.5.30 nous dit:  ''A moins d'être convenablement instruit par un mahatma, un pur dévot du Seigneur-, il est impossible de comprendre Krishna et Son service de dévotion." C'est ce que fait Srila Prabhupada dès que vous lisez un de ses livres. Encore une fois il est le maître spirituel de tous. Il a prédit que ses livres seraient les livres de lois pour les prochaines dix-mille années. Alors il est et sera le maître spirituel de tous pendant toutes ces années. Lui restera et les autres disparaîtront graduellement au fil du temps, car comme l'adage le dit: ''Les paroles s'envolent, mais les écrits restent.'' Alors encore une fois, Srila Prabhupada est le plus grand de tous et tout étudiant sérieux ne doit accepter que le plus grand de tous. Ne prenez pas de risque, prenez le plus grand professeur qui soit, car c'est lui qui vous donnera les instructions les plus précises vers le retour à Krishna.

Seulement en voyant sa forme beaucoup de personnes sont devenues dévots. Je me souviens la première fois où je l'ai vu, j'avais l'impression qu'il flottait lorsqu'il marchait. Je me souviens aussi à New-York, lorsqu'il donnait sa classe dans le temple il avait un regard puissant. Lorsque ses yeux ont croisé les miens, je me suis empressé de regarder sur le plancher, car son regard exprimait une grande force.

A quelques reprises il a affirmé qu'il voyait Krishna et on peut le croire, car à aucun moment, il nous a menti. C'est la personne en qui nous pouvons avoir vraiment confiance, car jamais il nous a triché de quelques manières que ce soit. Qui peut dire qu'il a vu Krishna?

Il est ce que nous appelons un paramahansa dont voici la traduction:  ''Paramahamsa: (de parama: suprême, et hamsa: cygne) Le plus élevé de tous les êtres réalisés, ou celui qui, tel un cygne, capable, dans un mélange d'eau et de lait, de ne boire que le lait, partout ne voit que le Seigneur en qui il s'absorbe pleinement.'' (SB 5.5.10, SB 5.5.11, SB 5.5.12, SB 5.5.13, SB 5.5.10-13)

Il n'est pas venu nous enseigner des rituels, comme le font les autres religions, mais il est venu nous enseigner la science de la vie. Comment être heureux en ce monde et retourner à Krishna. Il est le plus puissant de tous à être venu nous enseigner cette  science et il la possède pleinement en lui. Il n'est pas venu nous donner quelque chose de sentimental, mais il nous a apporté la plus grande des sagesses. 

Pour terminer, je vous laisse écouter ces vidéos en compagnie de Yasodanandana dasa qui est un disciple de Srila Prabhupada depuis le début. Il a côtoyé pendant plusieurs années ce pur dévot et il raconte ici ses nombreux souvenirs.

 Écrit et compilé par Aprakrita dasa, sous l'inspiration du plus grand maître spirituel  qui soit.

Jaya Srila Prabhupada!

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare