En plus de son énorme travail à répandre la mouvement pour la conscience de Krishna, Srila Prabhupada prenait le temps de répondre à toutes les lettres que lui envoyait ses disciples. Voici donc l'une d'elles à propos de l'insTauration du varnashrama ou société védique. Cette lettre fut envoyée à son disciple nommé Tarun Kanti Babu, le 11 mars 1974.

"Dans la vie matérielle il doit y avoir une division des activités. La Bhagavad-Gita le confirme:

catur-varnyam maya srstam, guna-karma-vibhagasah
tasya kartaram api mam, viddhy akartaram avyayam

Donc, si depuis le début nous créons une école du varnashrama destinée aux étudiants de toutes origines pour qu'ils soient formés en tant que brahmanas, kshatriyas, vaishyas et shudras, en fonction des aptitudes personnelles et du type de travail fourni, cela deviendra alors le principe de base de la conscience de Krishna. Le gouvernement a le devoir de s'assurer que tout un chacun dispose d'un travail, ce qui est possible uniquement lorsqu'on instaure le système du varnashrama. De nos jours il n'y a plus que des shudras, ce qui n'est pas très positif pour la société humaine. Tout le monde a le droit de se rapprocher de la Personne Suprême mais il doit y avoir également un processus permettant de diriger et d'organiser la société: la classe intelligente ou les brahmanas; la classe dirigeante et militaire ou les kshatriyas; la classe commerçante ou les vaishyas; la classe des ouvriers ou les shudras. Toutes ces classes ont le droit de chanter le mantra Hare Krishna. Grâce à ce service dévotionnel, tout un chacun pourra atteindre le niveau transcendantal. Mais il est indispensable que la société soit organisée en fonction des aptitudes propres à chacun et du travail effectué. Actuellement un grand nombre de personnes pour ainsi dire cultivées, se retrouvent sans occupation parce que la division du travail est inexistante. Si cette division est instaurée personne ne sera sans travail, le chômage n'existera pas dans la société. Il s'agit là d'un véritable moyen scientifique de préserver la paix dans le monde.

La classe des brahmanas devrait posséder un haut niveau de compréhension spirituelle. Grâce à leur connaissance des Védas, les brahmanas seront à même de conseiller les kshatriyas et les vaishyas sur les valeurs de la vie. Le gouvernement a pour tâche de veiller à ce que tout le monde, en accord avec les divisions de la société, soit engagé dans des activités responsables. De manière générale nous constatons que dans le monde actuel la classe intellectuelle ne sert pas de guide aux autres classes. Par conséquent chacun se retrouve dans l'obscurité la plus totale. Le mouvement pour la conscience de Krishna se doit de créer une véritable classe d'intellectuels pour guider la société. C'est un processus très simple.

Si tu veux bien prendre cela en considération et que l'école du varnashrama est instaurée, je suis persuadé que la situation chaotique dans laquelle se trouve la société actuelle sera éradiquée. Réfléchis à cela et nous aurons l'occasion d'en reparler lors de notre prochaine rencontre. Mais si tu souhaites en discuter plus longuement par courrier, je serais très heureux de répondre point après point à tes questions sur la base des enseignements des "shastras".

 

Présenté par Aprakrita dasa.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare