CHAPITRE ONZE

1. Qu’est-ce que la forme universelle (visva-rûpa) que Krishna révèle à Arjuna ?

Il s’agit d’une vision gigantesque, terrible – quoique temporaire – de la puissance et de l’opulence de Krishna dans Sa forme cosmique et dans celle, destructive, du Temps. Dans cette vision spectaculaire, Arjuna peut voir « les mondes, bien qu’infinis et innombrables, tous rassemblés en un point unique. » (11: 9-49)

2. Pourquoi Arjuna demande-t-il à Krishna de lui révéler Sa forme universelle ?

Bien qu’il accepte pleinement Krishna comme la Vérité Absolue et l’Origine de tout, Arjuna craint que, dans le futur, certains Le considèrent comme une personne ordinaire. Afin d’établir la divinité de Krishna, il Le prie donc de révéler Sa forme universelle pour démontrer comment Il régit l’Univers, quoiqu’Il conserve néanmoins Son existence distincte. Arjuna prie : « O Personne Suprême, ô Forme souveraine, je Te vois devant moi, tel que Tu es, mais je désire encore voir celle de Tes formes par quoi Tu pénètres dans la manifestation matérielle. » (11:1-3)

3. Après avoir repris Sa forme à deux bras, quelle qualification Krishna cite-t-Il comme condition préalable à la vision et la compréhension de Sa forme «humaine»?

Krishna affirme : « Ce n’est qu’en Me servant avec un amour et une dévotion sans partage qu’on peut Me connaître tel que Je suis, debout devant toi, ô Arjuna, et de même, en vérité, Me voir. Ainsi, et seulement ainsi, pourra-t-on percer le mystère de Ma Personne. » Il ajoute que quiconque s’engage dans un tel service de pure dévotion « certes vient à Moi. » (11: 54-55)

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare