VERSET 23

 

saknotihaiva yah sodhum
prak sarira-vimokshanat
kama-krodhodbhavam vegam
sa yuktah sa sukhi narah

 

TRADUCTION

Qui, avant de quitter son corps, apprend à résister aux impulsions des sens, à refréner les impulsions nées de la concupiscence et de la colère, celui-là est un vrai yogi, heureux même en ce monde.

 

TENEUR ET PORTEE

Celui qui désire progresser de façon certaine sur le sentier de la réalisation spirituelle doit s'efforcer de maîtriser les forces qu'exercent sur lui ses sens matériels. Nous connaissons les impulsions de la parole, de la colère, du mental, des organes génitaux, de l'estomac et de la langue; on donne à celui qui parvient à les maîtriser le nom de "svami", ou "gosvami". Le gosvami vit de façon réglée, par la maîtrise parfaite de tous ses sens. Quand ils sont inassouvis, les désirs matériels engendrent la colère et agitent le mental, ainsi que les yeux et la poitrine. Il faut donc apprendre à les contrôler avant que ne vienne le moment de quitter le corps; et pour y réussir, il faut avoir atteint la réalisation spirituelle et connaître le bonheur qu'elle procure. Il va du devoir du spiritualiste de tout faire pour maîtriser la convoitise et la colère.