Imprimer

SRIMAD BHAGAVATAM - CHANT 7 CHAPITRE 4 VERSET 22-23

tasyai namo stu kasthayai
yatratma harir isvarah
yad gatva na nivartante
santah sannyasino malah

iti te samyatatmanah
samahita-dhiyo malah
upatasthur hrsikesam
vinidra vayu-bhojanah

TRADUCTION

"Offrons notre humble hommage dans la direction où Se trouve Dieu, la Personne Suprême, et où se dirigent les âmes purifiées qui ont adopté l'ordre du renoncement; ces grands saints, une fois qu'ils ont atteint ce royaume, n'en reviennent jamais." Sans dormir, maîtrisant pleinement leur mental, et se nourrissant d'air seulement, les divinités maîtresses des différentes planètes entreprirent d'adorer Hrsikesa par cette méditation.

TENEUR ET PORTEE

Les mots tasyai kasthayai revêtent ici une importance particulière. Le Seigneur Suprême, Dieu, est partout présent, dans toutes les directions, dans le coeur de chaque être comme dans chaque atome, que ce soit sous l'aspect du Brahman ou en tant que Paramatma. A quoi bon, dès lors, employer les mots tasyai kasthayai, signifiant "dans la direction où Se trouve Hari"? Au cours de son règne, Hiranyakasipu exerçait partout son influence, sauf dans les endroits où se déroulaient les Divertissements du Seigneur Suprême. Sur terre, par exemple, se trouvent des lieux comme Vrndavana et Ayodhya, appelés "dhamas", sur lesquels ni le kali-yuga ni aucun asura n'ont d'influence. Pour celui qui se réfugie dans un tel dhama, l'adoration du Seigneur devient chose fort aisée, et les progrès spirituels sont rapides. De fait, en Inde, on peut encore se rendre en des lieux comme Vrndavana pour obtenir rapidement les fruits d'activités spirituelles.