Les principaux vendeurs

d'armes au monde.

 
Les États-Unis, la Russie et la France ont vendu à eux seuls 80% des armes conventionnelles mondialement en 2000, presque toujours dans les pays en voie de développement. Ce marché d'armes serait d'ailleurs en pleine croissance, selon un rapport du Congrès américain.
 

L'année dernière (2000), les ventes ont augmenté de 8% pour atteindre 36,9 milliards de dollars, dont la moitié pour les États-Unis (18,6 milliards). La Russie a vendu pour 7,7 milliards de dollars d'armes, suivie de la France (4,1 milliards $), l'Allemagne (1,1 milliard $), la Grande-Bretagne (600 millions $), la Chine (400 millions $) et l'Italie (100 millions $), selon ce rapport annuel.

 

Le trafic d'armes est très majoritairement contrôlé par les Etats, via des négociateurs et marchands privés, hommes de confiance et "fusibles" recrutés par les services.

 

Selon Samuel Cummings, (1927-1998) célèbre marchand d'armes, les deux tiers des impôts que paient les citoyens américains servent à l'armement, et que d'une certaine façon les contribuables et lui font le même métier. Aussi selon lui; les armes sont le symbole de la folie des hommes tout au long des âges. Voilà ce que la civilisation a été et sera toujours: "Allez-y, nous les aurons!". C'est pourquoi mon métier est le seul qui soit éternel. Son règne incontesté sur le marché de la mort organisée dura plusieurs décennies.

 

 

Les marchands d'armes savent très bien tirer partie des dictateurs et vont même jusqu'à attiser le début de dispute entre nations ce qui leur amènera de bons clients. Souvent le finacement des achats des armes se fait par la vente de drogues à l'échelle mondiale. A elle seule, l'économie de la drogue représente 8% du commerce mondial. Des groupes révolutionnaires tirent profit de la drogue pour financer la guérilla, voir occuper de vastes territoires. Tel est le cas des Talibans qui, pour obtenir le contrôle de l'Afghanistan, ont financé leur guerre civile avec le trafic d'opium. Pour autant, une fois ce pouvoir acquis, les Talibans contrôlent toujours actuellement 90% des territoires afghans où est cultivé le pavot. On dit aujourd'hui que l'Afghanistan est le premier producteur mondial d'opium.

 

 

Vous serez peut être surpris d'apprendre que dans les livres de Srila Prabhupada on parle de ces gens à la mentalité démoniaque. Voyez la justesse de ces versets de la Bhagavad-gita lorsqu'elle explique la nature démoniaque.

 

B.G. XVI.8
Ils prétendent que ce monde est irréel et sans fondement, qu'aucun Dieu ne le dirige; qu'il résulte du désir sexuel et n'a d'autre cause que la concupiscence.

 

B.G. XVI.8
Partant de telles conclusions, les démoniaques, égarés, dénués d'intelligence, se livrent à des oeuvres nuisibles, infâmes, qui visent à détruire le monde.

 

On considère ces êtres démoniaques comme les ennemis du monde car ils finiront par inventer ou créer l'instrument qui causera la destruction de tous les êtres. Indirectement, ces versets prévoient les armes atomiques dont le monde entier tire aujourd'hui un si grand orgueil. A tout moment la guerre peut éclater, ces armes engendrer la chaos. Le seul but de telles inventions est comme l'indique ces versets, de détruire le monde. C'est à cause de l'impiété que de telles armes voient le jour au sein de la société humaine; quant à leur but, il ne poursuit en rien la paix et la prospérité du monde.

 

Il y a un peu plus de 500 ans Chaitanya Mahaprabhu apporta la formule pour changer la mentalité démoniaque en une divine et ce processus est le chant du maha mantra: Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare.

 

Plus les gens réciteront ce mantra et plus la société deviendra sans crainte.

 

Par Aprakrita dasa

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare