Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Si nous n'avons aucun souvenir de ce qui s'est passé avant notre naissance, alors en toute logique nous pourrions dire que nous n'existions pas. Par le fait même, si nous n'avons aucun souvenir de notre vie antérieure, alors encore une fois, il sera logique de penser que la réincarnation n'existe pas. Lorsque nous perdons conscience, plus rien n'existe, alors nous pouvons en déduire qu'à la mort, il en sera de même. Nous irons dans un grand trou noir et serons inconscient pour toujours. Nous pourrons en déduire par le fait même, que nous n'avons qu'une vie. Si nous n'avons qu'une vie, alors vaut mieux en profiter pleinement. Voilà tout ceci est bien logique et c'est ainsi que la majorité des gens pensent.

Il est tout à fait normal de penser ainsi, car il y a des éléments qui manquent. Utilisons maintenant une autre logique. Je ne me souviens pas ce qui s'est passé avant ma naissance, mais ceci ne prouve pas que je n'existais pas. Nous avons tous oublié notre présence dans le corps de notre mère, mais nous savons que nous y étions. Un enfant, peut ne pas se rappeler lorsqu'il jouait avec un chien ou un chat, mais ses parents peuvent s'en souvenir. Alors, ceci ne veut pas dire qu'il n'a pas joué avec le chien ou le chat, parce qu'il a oublié. Si nous n'avons pas de souvenirs de nos vies passées, ceci ne veut pas dire que nous n'avons pas eu d'autres vies auparavant. Toutes les Écritures sont d'accord pour dire que nous sommes éternels. Alors si nous sommes éternels, ceci veut dire que nous vivions avant cette vie et que nous vivrons après celle-ci. Ce n'est pas difficile à comprendre. Lorsque nous perdons conscience ceci ne prouve pas, qu'il en sera de même et pour toujours au moment de la mort. Nous pouvons perdre conscience, mais nous sommes toujours vivants. Un être inconscient continue toujours à respirer. Les Écritures nous informent qu'au moment de la mort, lorsque le nouveau corps se forme dans le ventre de notre future mère, que nous sommes inconscients pendant 7 mois. Au bout de ce temps, la conscience revient.

Comment peut-on dire aussi que la réincarnation n'existe pas, alors que même dans cette vie nous avons pris plusieurs corps. Réincarnation veut dire changement de corps. Où est le corps que vous aviez à votre naissance, où est celui que vous aviez à l'adolescence? Où est celui que vous aviez lorsque vous êtes devenu un adulte. Nous changeons continuellement de corps en cette vie, alors il sera tout à fait logique de dire que nous prendrons un nouveau corps après cette vie-ci. La Bhagavad-gita dit à ce propos au chapitre 2 verset 13: "A l'instant de la mort, l'âme prend un nouveau corps, aussi naturellement qu'elle est passée, dans le précédent, de l'enfance à la jeunesse, puis à la vieillesse." Regardez la chenille qui change de corps en celui d'un papillon. C'est très évident n'est ce pas? On ne peut pas dire par cette exemple que j'apporte ici, que la réincarnation n'existe pas. Ca nous saute aux yeux. Il en est, aussi, ainsi pour d'autres insectes, comme la coccinelle et la libellule. Celle-ci avant de voler était un insecte aquatique pendant plus d'un an. Il a changé de corps pour en prendre un autre qui vole maintenant. La nature nous enseigne que la réincarnation est un processus naturel. Ce n'est pas religieux, ni une croyance. C'est là devant nos yeux. Qui peut dire le contraire?

Parce que la réincarnation existe, alors il faut profiter de la vie, mais pas de la façon soit disant logique des matérialistes qui font fausse route. En fait, il faut profiter de la vie pour s'éveiller à ces choses. Lorsque celles-ci, sont comprises, alors en toute logique nous en viendrons à la conclusion, que nous avons passé à travers un grand nombre de vies et qu'il en sera de même pour le futur. Nous prendrons naissance, pour mourir et ce dans un cycle sans fin. Qui aime mourir? Vous, qui lisez cet article, avez-vous hâte de mourir? Si je vous disais que vous allez mourir dans une heure que diriez-vous? Il est certain que la panique s'emparerait de vous. Personne ne veut mourir. Qui veut laisser ses enfants, amis, parents, compte en banque, travail, maison, auto etc. pour aller on ne sait où? Personne ne veut laisser toutes ces choses. Alors pour bien profiter de la vie, il faut se préparer à ce moment le plus important de notre vie, qu'est la mort. Que disent les Vedas à ce propos? La Bhagavad-gita nous informe que: "Ce sont les pensées, les souvenirs de l'être à l'instant de quitter le corps qui déterminent infailliblement sa condition future." (B.g., VIII.6)" Ce à quoi nous penserons au moment de la mort, c'est un corps proportionnel à cette pensée que nous aurons. Ce verset explique comment modifier notre condition au moment critique de la mort. Nos pensées à l'instant de la mort sont principalement déterminées par la somme des actes et pensées de notre vie entière; ce sont nos actes présents qui décident de notre condition future. Ainsi, spirituellement absorbés dans le service de Krsna au cours de cette vie, nous aurons, en quittant notre enveloppe actuelle, un corps spirituel, et non plus matériel. Le chant du mantra Hare Krsna est donc le meilleur moyen d'atteindre à l'existence absolue.

Si vous voulez vraiment profiter de la vie, alors récitez le maha mantra et ainsi vous arrêterez de mourir et renaître dans un cycle continuel. Pensez à Krsna au moment de la mort et vous ne reviendrez plus dans ce monde matériel pour y mourir encore. Profitez donc de cette vie présente pour arrêter de mourir et renaître. Prenez cette instruction très au sérieux, car elle va vous sortir de ce monde des morts et renaissances. Arrêtez ce cycle des morts et renaissances. C'est l'instruction la plus logique qui soit.

Hare Krishna
Aprakrita dasa.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare